"Les additions ne font pas les élections", estime Didier Robert qui prépare le 2ème tour des Régionales à La Réunion

élections 2021
Didier Robert
Didier Robert ©Delphine Poudroux

Comme en 2015, pour le deuxième tour des Régionales, dimanche prochain, Didier Robert, devrait être face à Huguette Bello qui tente une union de la gauche. Le président sortant s’est imposé avec 31,10% des suffrages, hier, et prépare désormais le second tour.

"Les additions ne font pas les élections", estime Didier Robert. Le président sortant est en tête du premier tour des élections régionales avec 31,10% des voix. Suite aux résultats, le président sortant estime avoir remporté, "une première victoire" avant celle "historique" de dimanche prochain. Pourtant, l’addition des voix de gauche derrière Huguette Bello n’est pas favorable à Didier Robert.

"Des fusions de circonstances"

Didier Robert lui dénonce ces rapprochements. "J’ai confiance en les Réunionnais, ils n’aiment pas ces fusions de circonstances qui se montent dans les arrières cuisines de politiciens, estime Didier Robert. Ces politiciens n’ont pas de projet en commun à part détruire ce qui a été mis en place, les Réunionnais ne sont pas dupes".

Regardez son interview sur Réunion La 1ère :

Interview de Didier Robert

 

Pas de réserve de voix

De son côté, Didier Robert n'a pas d'alliés potentiels avec qui fusionner. Il devra aller chercher les abstentionnistes et les déçus du premier tour pour espérer aller au-delà des 31,10% obtenu hier.

Six ans après sa victoire face à Huguette Bello aux Régionales de 2015, Didier Robert devra convaincre les indécis et les abstentionnistes, s’il veut conserver son fauteuil de président de Région.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

Régionales : le président sortant, Didier Robert, arrive en tête avec 31,10 %. En 2015, il avait obtenu plus de 40% des voix

 

Moins bien qu’en 2015

Par rapport à 2015, le représentant de la droite fait dix points de moins qu’au premier tour. Aux dernières régionales, il avait recueilli 40,3 %  des suffrages au premier tour. L’écart avec Huguette Bello était de 16,5 points. Au deuxième tour, le duel était serré puisqu’il s’est imposé avec 52,7 % des suffrages.