Les Commissions Mixtes d’Usine vont fixer la date du début de la campagne sucrière à La Réunion

agriculture
La campagne sucrière va commencer à La Réunion.
La campagne sucrière a commencé à La Réunion. ©Imaz Press
Mardi 19 juillet, les CMU, Commission Mixtes d’Usine, se tiennent dans l’Est et le Sud de l’île, annonce la FDSEA. Elles vont fixer la date du début de la campagne sucrière à La Réunion.

La campagne sucrière ne va pas tarder à démarrer dans l’île. Mardi 19 juillet, les CMU, Commission Mixtes d’Usine vont fixer les dates de début de campagne dans l’Est et le Sud.

A Bois Rouge et au Gol

Suite à l'essai de broyage des cannes à l’usine de Bois Rouge dans l’Est, la Commission aura lieu mardi à 7h30, annonce la FDSEA.

Pour Grand Bois, une Commission est prévue le même jour à 15h30 au Pôle Canne du Gol. La réception des cannes pour les essais usine se fera le mercredi 20 juillet sur les centres des Casernes, du Baril et du Gol.

Le bras de fer sur la convention canne

La campagne sucrière va démarrer avec deux semaines de retard suite au conflit sur la convention canne. Après 16 jours de discussions et de négociations, un accord avait finalement été trouvé le 12 juillet dernier dans la soirée lors d’une réunion de la dernière chance entre planteurs et usiniers en préfecture, à Saint-Denis. Le lendemain, la convention canne 2022-2027 était signée. Elle va régir la filière pour les prochaines années.

Les planteurs satisfaits

Les planteurs ont obtenu satisfaction et même au-delà de leurs espérances. Ils ont négocié plus de 2,8 millions euros, plus les deux millions gagnés sur la canne longue machine, ils frôlent la bagatelle des cinq millions d’euros de bonus. Un montant bien éloigné des 300 000 euros proposés par Tereos dans l’accord initial.

Dans un premier temps, l’industriel avait refusé les conditions proposées par les planteurs et par l'Etat. Téréos a fini par plier face à l’ampleur pris par le mouvement des planteurs soutenus par d'élus, des transporteurs et des dockers.