Les médecins et pharmaciens ont commencé à vacciner à La Réunion

coronavirus
Le flacon pfizer, est conservé dans le frigo d’un pharmacien, idéalement entre 4 et 6 degrés
©Géraldine Blandin

Autorisés à vacciner dès le 6 avril prochain, médecins et pharmaciens ont commencé la vaccination. La phase expérimentale s’est déroulée cette semaine. Une cinquantaine de professionnels ont déjà procédé à des injections auprès de volontaires éligibles.

C’est une première en France. A compter du 6 avril, les pharmaciens et médecins généralistes seront autorisés à injecter le vaccin Pfizer à La Réunion. Ces professionnels de santé sont ainsi mis à contribution pour accélérer la campagne de vaccination.

Mais pour eux, c’est toute une organisation à prévoir. Afin d’être prêts le 6 avril, une phase expérimentale s’est déroulée cette semaine. Une vingtaine de pharmaciens et une trentaine de médecins généralistes se sont ainsi vus mettre à leur disposition un flacon de vaccin chacun.

Le flacon pfizer est conservé dans le frigo d’un pharmacien, idéalement entre 4 et 6 degrés
©Géraldine Blandin

Les flacons sont stockés chez les pharmaciens

Cyril Apostoloff, président du syndicat des pharmaciens de La Réunion et de Mayotte et pharmacien à Sainte-Marie, fait partie des professionnels volontaires. Son flacon Pfizer a été livré mardi, ainsi que 3 autres destinés aux médecins.

Ces derniers doivent en effet les récupérer dans les officines quelques heures avant l’injection. Car en plus de vacciner, les pharmaciens sont aussi chargés de stocker les flacons dans leurs congélateurs. Une logistique stricte a été mise en place pour garantir rapidité et respect de la chaine du froid, afin de ne pas altérer les doses.

Le flacon pfizer est conservé dans le frigo d’un pharmacien, idéalement entre 4 et 6 degrés
©Géraldine Blandin

7 doses injectées en une demi-journée

Chaque flacon du vaccin Pfizer contient 7 doses. Ainsi, les professionnels de santé peuvent effectuer 7 vaccinations par semaine chacun. Les rendez-vous s’enchainent sur une seule demi-journée pour ne pas avoir de pertes.

Le flacon pfizer est conservé dans le frigo d’un pharmacien, idéalement entre 4 et 6 degrés
©Géraldine Blandin

La semaine prochaine, 70 pharmaciens et 200 médecins vaccineront dans leurs locaux. Cette vaccination devrait ensuite se généraliser à la mi-avril, lorsque davantage de doses seront mises à la disposition de ces professionnels de santé.