Les médecins pourront vacciner contre le covid dès le 5 avril, comment s’organisent-ils à La Réunion ?

coronavirus
coronavirus campagne vaccination covid cilaos 120321
©Delphine Gérard

A partir du 5 avril, la vaccination anti-Covid pourra se faire dans les cabinets médicaux. A La Réunion, l’objectif est d’accélérer la campagne de vaccination encore au ralenti. Qu'en pensent les médecins ? Comment s'organisent-ils ?

Ce sera une première en France. A partir du 5 avril prochain, le vaccin Pfizer pourra être administré dans des cabinets médicaux. A La Réunion aussi, les médecins volontaires pourront vacciner eux-mêmes leurs patients. 

Commande et transport des vaccins

Pour ces professionnels de santé, c'est toute une organisation à prévoir. Les praticiens iront chercher les flacons de vaccin, stockés chez les pharmaciens.

"La commande et l’acheminent des flacons sont compliqués, car le transport du vaccin du pharmacien au médecin traitant doit se faire à huit degrés, il faudra donc les mettre dans une mallette s’il y a de la distance à parcourir", explique le docteur Christine Kowalczyk, présidente de l'Union des médecins libéraux.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

La vaccination sera possible dans les cabinets médicaux dès le 5 avril

 

Plus de 60 cabinets médicaux volontaires

Ces derniers jours, plus de 60 cabinets médicaux se sont portés volontaires pour la vaccination. Les médecins devront aussi revoir leur planning. "Il faudra organiser la venue des patients dans les cabinets avec des rendez-vous dédiés aux vaccins, car il faudra surveiller le patient dans le quart d’heure qui suit la vaccination", poursuit le docteur Christine Kowalczyk.

Une collaboration médecin-pharmacien

Les pharmaciens sont eux aussi volontaires pour vacciner et pour conserver les doses des médecins. Ils administrent déjà le vaccin anti-grippal. Sur les 249 officines de l'île, 117 seulement procèdent à cette vaccination. Cette nouvelle étape dans la lutte contre la pandémie ne peut se faire sans une collaboration médecin - pharmacien.

"Etant donné que pour l’instant, nous aurons un flacon par semaine, cela ne nous occupera pas beaucoup au début, mais ça dépendra de l’arrivée de nouvelles doses", explique Paul Luc Pastor - Président du Conseil de l'Ordre des Médecins

Un flacon par médecin et par semaine

A partir du 5 avril, seuls quelques médecins testeront le vaccin dans leur cabinet. Le temps de roder l'organisation. Les doses étant limitées, pour l'instant, l’Agence Régionale de Santé autorise aux médecins un flacon de Pfizer par semaine, soit six personnes vaccinées.

L’arrivée de Johnson and Johnson

"On attend qu’une chose : l’arrivée du Johnson qui sera beaucoup plus simple à utiliser", explique le docteur Christine Kowalczyk, présidente de l'Union des médecins libéraux. Attendue fin avril à La Réunion, l'arrivée du vaccin Johnson and Johnson devrait accélérer la campagne.

28 406 Réunionnais vaccinés à ce jour

Dans l’île, la vaccination tourne encore au ralenti. Malgré les huit centres ouverts, 28 406 Réunionnais ont été vaccinés à ce jour.

Parmi eux, 10 589 personnes âgées, 8018 personnels de santé et 9799 personnes hautement vulnérables. Les autorités espèrent vacciner 70 000 personnes d’ici la fin du mois prochain.