Les pompiers réunionnais formés aux nouvelles techniques de secours en mer

mer
Formation unité IBNB pompiers intervention en mer
©Thierry Chapuis
Des marins-pompiers de Marseille ont fait le déplacement à La Réunion pour former les équipes du Sdis 974 qui constitueront la nouvelle unité d’Intervention à bord des navires et des bateaux (IBNB). Ces derniers seront aptes à agir en cas d’accident, de sinistre ou de catastrophe au large.

Quand exercice de secours rime avec scenario catastrophe. Deux sapeurs-pompiers mahorais et sept homologues réunionnnais ont participé ce lundi 22 septembre à un exercice grandeur nature en mer dans le cadre d’un stage de spécialisation dit IBNB, pour "Intervention à bord des navires et des bateaux".

Leur défi du jour ? Diriger les équipes de secours après que vingt personnes aient été blessées à bord du Maloya, un catamaran de tourisme surpris par une vague déferlante, au large de La Réunion... Voilà pour le cadre.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

Les pompiers se forment aux techniques maritimes

La formation délocalisée à La Réunion

Pour la première fois, les formateurs du prestigieux bataillon des marins-pompiers de Marseille se sont déplacés dans l’île pour encadrer nos sapeurs-pompiers locaux. Une session réservée uniquement aux chefs de groupe.

"Aujourd’hui on forme le troisième niveau qui est le niveau de commandement pour gérer n’importe quelle situation de crise sur une intervention à bord d’un navire", explique le lieutenant de vaisseau Laurent, marin-pompier de Marseille.

Une toute nouvelle unité créée

Le capitaine Laurent Thibault, qui fait partie des stagiaires, accueille cette formation comme une belle opportunité : "Je suis aussi formé aux risques chimiques, risque qu’on peut également trouver dans les bateaux, avec le transport de matière dangereuse. C’était pour un moi un complément à la formation classique…"

Lors d’une première session qui a eu lieu en juin dernier, 24 pompiers avaient déjà pu bénéficier d’une formation de niveau 1 et 2. Ces hommes déjà issus d’unités spécialisées, telles que la brigade nautique ou le Grimp, le Groupe d’intervention en milieu périlleux, constitueront la nouvelle unité IBNB du Sdis.

Ils seront ainsi à même d’intervenir à bord des navires en difficultés, en cas par exemple d’incendie, de secours à personne, de voie d’eau, ou encore de pollution.

Un projet parallèle à Mayotte

 "Suite à cette formation, on aura une équipe plus renforcée, confirme le capitaine Olivier Fontaine, du Sdis 974. On va continuer nos actions de formation à La Réunion. On en a encore pour deux à trois ans. Ceux qui seront formés cette année vont également permettre une mise opérationnelle de cette équipe dès 2022 et nos collègues mahorais qui, eux, commencent à mettre en place cette spécialité ont tout à construire au niveau du Sdis de Mayotte".

La création de ces unités IBNB a été décidée par l’Etat en 2016, et la Capinav, la Capacité nationale de renfort pour les interventions à bord des navires en difficulté, a été élargie aux départements et régions d’outre-mer en 2019.