Les prix des tomates baissent à La Réunion

agriculture
Après avoir connu une forte hausse pendant plusieurs mois, les prix des légumes sont en baisse tomates agriculture Réunion
Après avoir connu une forte hausse pendant plusieurs mois, les prix des légumes sont en baisse ©Olivier Murat
C'était l'espoir de nombreux réunionnais depuis plusieurs semaines : les prix des tomates sont de nouveau abordable. Les fortes précipitations de la saison cyclonique avaient causé une flambée des prix. Sur le marché de gros de Saint-Pierre, le cageot de tomate est cinq fois moins cher.

Depuis plusieurs mois, cuisiner un simple cari revenait cher. Les prix des tomates, salades, pommes de terres ou encore haricots verts ont flambé avec les fortes précipitations de la saison cyclonique. Cette baisse devrait ravir les porte-monnaie et les assiettes.

L'hiver sauve les prix

Les cultures et maraichages de La Réunion ont payé un lourd tribut après les passages successifs des cyclones Batsiraï et Emnati au plus près des côtes réunionnaises en début d'année. En conséquence, les tarifs affichés dans les marchés forains ont grimpé. Le kilo de tomate avait atteint les dix euros en mars dernier.

Les planteurs attendaient impatiemment l'arrivée de l'hiver. Les prix des légumes ont commencé à baisser le mois dernier, elle se confirme cette semaine. On devrait retrouver des prix plus raisonnables.

35 euros la caisse de tomate

L'indicateur pour percevoir cette baisse, c'est le marché de gros. C'est là que tout ce négocie. A celui de Saint-Pierre, la caisse de tomate est vendue à 35 euros. Contre 150 euros en avril dernier. Une embellie sur le cageot de tomates attendue et appréciée.

Après avoir connu une forte hausse pendant plusieurs mois, les prix des légumes sont en baisse tomates agriculture Réunion
Après avoir connu une forte hausse pendant plusieurs mois, les prix des légumes sont en baisse ©Olivier Murat


Au sortir du marché de gros, le kilo vaut environ 1,50 euros. Pour les particuliers dans les commerces et sur les marchés ce prix atteint encore les 4 à 5 euros selon la qualité et le calibre.

(Re)voyez le reportage de Réunion La 1ère :

Kilo tomate i baiss’ ! Les caris devraient (enfin) revenir un peu moins cher.



Pour Vincent, bazardier à Saint-Paul, cette baisse n'est pas suffisante pour les consommateurs.

Même si la baiss un peu, lé pas suffisant pou le ban consommateur. Bana i voudrait que i revend un euro ou 50 centimes mais mi pense que lé un vieux rêve.

Vincent, bazardier à Saint-Paul

Sauf catastrophe, les porte-monnaie devraient souffler un peu. La boîte de tomate peut être encore conservée au fond du placard. Nos caris ne vont pas s’en plaindre.