Les réactions se multiplient après l'incendie mortel dans un immeuble à Montgaillard

faits divers
Huguette Bello qui discute avec sinistrés et bénévoles
©Hermione Razafinarivo
Un drame d'une ampleur inédite s'est joué cette nuit à Montgaillard. 5 personnes, parmi lesquelles 4 enfant, ont péri dans l'incendie de leur immeuble. Les réactions politiques se succèdent, en soutien aux 300 sinistrés. De son côté le ministre de l'outremer s'associe à la douleur des familles.

5 morts, dont quatre enfants. Le bilan provisoire pourrait s’alourdir au fil des heures. Dans la nuit de dimanche à lundi, un incendie s’est déclaré dans l’immeuble baptisé "Marina", un bâtiment de la SIDR qui compterait 92 appartements.

Ce matin, la maire de Saint-Denis Ericka Bareigts a réagi sur notre antenne radio, par téléphone. Ne pouvant se rendre sur place car elle est positive au Covid et en isolement strict, elle a déclaré "exprimer tout notre soutien aux familles touchées, entre 300 à 400 personnes." " On souhaite aussi remercier l’ensemble des services de la mairie, le SDIS en premier avec 82 sapeurs-pompiers au travail depuis 2 heures du matin, la Sodiparc, la police, la Croix-Rouge et l’ensemble des services de l’Etat."

"Ça endeuille La Réunion entière"

Environ 300 personnes ont dû quitter leur appartement en catastrophe. Certaines d'entre elles ont été transportées en bus vers 4h du matin au gymnase de Champ-Fleuri, mis à disposition par la mairie. La Croix-Rouge y organise les secours, avec les services de l’Etat et de la municipalité..

Huguette Bello qui discute avec sinistrés et bénévoles
©Hermione Razafinarivo

C’est là que s’est rendu ce matin Huguette Bello, la présidente de région.  "Ça endeuille La Réunion entière, et ça pose aussi le problème de la manière dont sont construits les immeubles à la Réunion." Elle pointe certains dysfonctionnements, comme l’étroitesse des allées ou le matériau utilisé pour la construction de l’immeuble. Ainsi qu'un manque de prévention au niveau de " la sécurité pour les personnes habitants dans ses logements".

Elle a salué la solidarité des familles qui ont accueilli leur proche et les actions mises en place par l’éducation nationale. Enfin, Huguette Bello a aussi la mémoire de l’enfant décédé dans ce tragique incendie.

Lecornu s'associe à la douleur des familles

De son côté Cyrille Melchior était également sur place, au gymnase avec les sinistrés.  

Le ministre des outremers Sébastien Lecornu a réagi cet après-midi dans un tweet, en ayant une pensée pour les familles et leurs proches. "Toute la lumière devra être faite sur l’origine de ce drame," a-t-il précisé.

De son côté, Michel Fontaine, maire de Saint-Pierre et sénateur se dit aussi "bouleversé". "Mes pensées vont aussi aux blessés, à tous les sinistrés, à toutes les victimes directes ou indirectes de cette tragédie," indique-t-il sur sa page Facebook.