Les restaurants, bars et hôtels installent les premières bornes de contrôle des QR code à La Réunion

coronavirus
Les restaurants, bars et hôtels installent les premières bornes de contrôle des QR code à La Réunion
Les restaurants, bars et hôtels installent les premières bornes de contrôle des QR code à La Réunion. ©Imaz Press
A partir du 9 août, le pass sanitaire sera obligatoire dans les restaurants, les bars ou encore les hôtels. Ces établissements commencent à installer les premières bornes à QR code à La Réunion.

Déjà en vigueur dans les lieux de culture et de loisirs accueillant plus de 50 personnes, le pass sanitaire doit être étendu aux cafés, bars et restaurants à partir du 9 août sur le territoire national, y compris à La Réunion.

Ces établissement commencent à s'organiser et à installer leurs premières bornes à QR code, indispensables pour prendre connaissance de votre schéma vaccinal complet ou encore de votre test PCR négatif.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

Installation des premières bornes de contrôle des QR code à La Réunion. Reportage

 

Une tablette pour deux fonctions

Ce lundi, l’entreprise Digitab est venue installer une borne dans l’hôtel Ness, dans l’Ouest de l’île. "Cette borne est une tablette qui compte deux applications, l’une vérifie le pass sanitaire, l’autre permet au client de s’inscrire sur le cahier de rappel, explique Thierry Ratovoharison, directeur associé de Digitab. Il nous a fallu deux semaines pour développer un des logiciels nécessaires".

Spécialisée à la base dans l’événementiel, l’entreprise Digitab s’est adaptée. "Ces bornes servaient à l’origine à stocker des prospectus, mais nous les avons transformées", explique  Thierry Ratovoharison.

Un gain de temps pour l’hôtel

"Si jamais nous avons un cas contact à l’hôtel, actuellement nous devons retrouver tous les papiers, les scanner, les envoyer à l’Agence Régionale de Santé, explique Sara Ven Catachelem. Avec cette borne, c’est un simple mail à envoyer, donc gain de temps, de personnel, d’énergie et de papier".

"C’est bien plus pratique pour détecter les cas contacts, ça va être plus simple pour nous de s’organiser", assure aussi Laura Clain, Chef de rang à l’hôtel Ness.

Des données effacées

Dans cette borne, le cahier de rappel permettra d’identifier d’éventuels cas contact si une contamination est détectée. "Toutes ces données seront ensuite effacées", assure le directeur associé de Digitab.

Prévu à partir du 9 août, le pass sanitaire pourrait toutefois être décalé si les mesures sanitaires renforcées actuellement en vigueur sont prolongées.