Les restaurateurs se préparent pour la soirée de la Saint-Sylvestre malgré la surprise du couvre-feu

tourisme
Réveillon saint sylvestre nouvel an 2020
©Alex Timar

Les Réunionnais sont quelque peu surpris par cette annonce de couvre-feu faite à un jour seulement du réveillon de la Saint-Sylvestre. Les organisateurs de soirée et les restaurateurs craignent que cela ne décourage certains de leurs clients qui devront être rentrés chez eux à 1h.

Crise sanitaire oblige, les restaurateurs et organisateurs s’étaient déjà organisés pour cette soirée de la Saint-Sylvestre en réduisant notamment le nombre de tablées afin de respecter le protocole sanitaire en vigueur, sans compter la fermeture imposée des portes de leur établissement à 00h30.

C’était sans compter sur cette contrainte supplémentaire du couvre-feu qui sera en vigueur entre 1h et 5h du matin, cette nuit du 31 décembre. "Je suis surpris qu’on sorte un arrêté impliquant notamment le monde de la restauration sans qu’on soit averti préalablement", réagit ainsi Patrick Serveaux, le président de l'UMIH, l’Union des métiers et des industries de l'hôtellerie.

Les conditions ne changent pas

"Ce n’est pas normal qu’on soit averti à 24 heures de l’événement !", lance-t-il encore. Le professionnel explique que depuis l’annonce faite par la préfecture de La Réunion hier soir, il a reçu plusieurs appels de restaurateurs inquiets. Des restaurateurs dont les clients envisageaient d’annuler leurs réservations.

Patrick Serveaux se veut néanmoins rassurant et tient à clarifier la situation. "Au final, il n’y a pas grand-chose qui va changer, explique-t-il. Les clients pourront toujours aller au restaurant. Les restaurants resteront ouverts comme prévus jusqu’à 00h30 et les clients auront un petit créneau pour rentrer chez eux à 1h du matin avec une attestation préparée par le restaurateur".

Ecoutez l’interview complète de Patrick Serveaux dans le journal de Réunion La 1ère 

Couvre-feu itw Patrick Serveaux

Une demi-heure pour rentrer à la maison

Les dernières mesures prises en cette fin d’année a été lourde de conséquences pour les restaurants de l’île. A L’Antre Amis, on ne devrait pas recevoir plus d’une quarantaine de convives pour cette soirée du réveillon contre plus de 200 habituellement. Et ce jeudi matin, une dizaine de demande d’annulations a été enregistrée.

Rémi Coumau, le patron du restaurant possessionnais, déplore lui aussi que cette annonce ait semé le trouble dans les esprits des clients. "Depuis l’annonce du couvre-feu, ce qui m’inquiète c’est que j’ai l’impression que l’information n’est pas très claire mais les conditions ne sont pas changées", insiste-t-il à son tour.

"Les restaurateurs fermeront à 00h30 et le couvre- feu à partir de 22h ne s’applique pas aux personnes qui vont fêter le réveillon dans les restaurants. Pour nous restaurateurs, le programme n’est pas modifié et pour les clients non plus, si ce n’est qu’ils n’ont qu’une demi-heure pour rentrer chez eux, alors qu’avant le couvre-feu, la contrainte était peut-être moins précise", résume encore Rémi Coumau.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

Couvre-feu du réveillon du Nouvel an : surprise et casse-tête au programme ?

Des attestations fournies par les restaurateurs

Pascal Simar, le responsable du restaurant Coté Seine, à Saint-Denis, confie pour sa part qu’il s’attendait à une décision de couvre-feu. "C’est pour ça qu’on a demandé à nos clients d’être présents dès 19h30 pour être sûrs et certains de les servir en temps et en heure".

Cela demande une organisation particulière pour les professionnels de la restauration. "Je suis en train d’imprimer des attestations de déplacement dérogatoire à laquelle on va agrafer les factures sur laquelle il y aura l’heure de départ du client", détaille encore Pascal Simar.

 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live