Les Réunionnais de La Cressonnière sacrés champions de France ultramarins de handball

handball
Handball Le Case cressonnière champion de France ultramarin à Créteil 010622
Les Réunionnais du Case Cressonnière sacrés champions de France ultramarins, à Créteil. ©Patrick Ramoudou
Ils sont les rois des Outre-mer. Les handballeurs de La Cressionnière remportent leur 3ème titre d’affilée. Hier soir au Palais des Sports de Créteil, les Réunionnais ont de nouveau été sacrés champions de France ultramarins.

C’est une très courte victoire pour un match très disputé. Les Réunionnais du Case  Cressonnière se sont imposés hier soir, jeudi 1er juin, 29 à 28, au terme d’un match à suspense face aux Guadeloupéens de l’ASUP.    

Une "très dure" et "très belle" victoire

Un match " très dur ", pour Laurent Gonthier, joueur de la Cressonnière. " Depuis le début on a galéré, on a mal commencé. Après on a fait un petit écart, un petit relâchement qui a failli mal tourner. Mais on a réussi à tenir jusqu’à la fin, malgré une grosse fatigue parce que c’était très intense ", analyse-t-il à chaud, en sortie de match.  

Pour le pivot, Bertrand Boursault, il faut surtout retenir le résultat. Les handballeurs de la Cressonnière sont champions ultramarins, il estime ainsi qu’ils ont bien représenté La Réunion. L’objectif numéro 1 était en effet de remporter le titre. Un troisième titre d’affilée pour les joueurs de La Cressonnière.  

Un gardien décisif

Dans les buts, Loïc Sam-Caw-Frève s’est particulièrement illustré. De l’avis du capitaine de l’équipe, Ludovic Grondin, " Loïc a fait un  grand match, et c’est lui qui donne la victoire à la fin, donc un grand mérite à lui ". Il salue aussi l’ensemble de son équipe.    

On nous dit souvent que pour avoir un très beau champion, il faut un très beau match. Cela nous a rappelé la finale que nous avons fait à La Réunion, où on remonte Saint-Pierre, on gagne derrière. A une minute de la fin quand on est à égalité, on repense un peu à tout ça, on se reconcentre. C’est magique de gagner sur un arrêt.

Loïc Sam-Caw-Frève, gardien de La Cressonnière

Prochaine étape pour La Cressonnière samedi, avec les finalités du championnat de France de Nationale 2, face à Vénissieux.  

Les filles de la Tamponnaise se contentent, quant à elle, de la 3ème place, après leur victoire hier face au Geldar de Kourou, 36 à 20. Une victoire un peu amère, les Réunionnaises ont eu du mal à cacher leurs larmes.