Les Seychelles accueillent de plus en plus de yachts

transports
Yacht aux Seychelles
Les yachts faisant escale aux Seychelles sont de plus en plus nombreux. Les autorités portuaires ont enregistré une augmentation de 71,6% en 2021 ©Wikimédia
Les eaux turquoise seychelloises attirent les propriétaires de yachts. En 2021, les autorités portuaires de Mahé ont en enregistré 91 passages, soit une hausse des venues de ces navires de luxe de 71,6%, par rapport à 2020. Deux ans plus tard, malgré la crise, 59 yachts ont déjà fait escale dans l’archipel depuis le début de l’année.

Les bateaux de luxe sont de plus en plus nombreux à naviguer dans les eaux seychelloises. En 2020, 53 yachts avaient pénétré dans la Zone Économique Exclusive (ZEE) de l’archipel.
En 2021, ils étaient 91, soit une augmentation de 71 ,6%.
 
Combien seront-ils en 2022 ? Le directeur du développement commercial des ports seychellois, Vincent Didon, explique qu’il est quasiment impossible de le prévoir : "Contrairement à l'industrie des navires de croisière, qui peut fournir un préavis d'arrivée pouvant aller jusqu'à un an ou deux, les escales de yacht ne sont pas planifiées longtemps à l'avance. Si un yacht confirme son escale quelques semaines avant l'arrivée, l'agence nous le fera savoir. Il est donc difficile de prédire le nombre d'escales qu'il y aura jusqu'en décembre. D'après les tendances que nous avons observées, le nombre d'escales sur une année est presque toujours supérieur à 60 et pour 2022, nous prévoyons environ 80 escales", écrit Seychelles News Agency.

Une affluence économiquement rentable


Ces navires, en venant aux Seychelles, rapportent énormément d’argent. En moyenne, ces bateaux versent 4 millions de roupies seychelloises (281 267 $) en droit divers et variés dans les caisses du trésor public.
Une fois à quai, les propriétaires embauchent des femmes de ménage, des cuisiniers et font travailler les sociétés du port pour l’entretien de leur navire : « Ils versent une redevance à une agence qui rémunère les journaliers qui viennent aider à nettoyer les navires, voire recrutent un matelot ou un chef de la communauté locale ».

Compte tenu de l’afflux soudain de ces super navires, l’exécutif des Seychelles envisage de construire une nouvelle marina, voire plusieurs : "Avec la proposition du gouvernement de développer des marinas sur Praslin, avec trois zones déjà réservées, cela amènera ce secteur à un autre niveau. C’est une destination locale de choix pour les yachts, car il existe de nombreux endroits à visiter à la fois sur terre et en mer. C'est une petite plaque tournante pour les îles environnantes."