Coronavirus : les Réunionnais confinés, une attestation de déplacement indispensable pour circuler

coronavirus
La Réunion est confinée dès 15h.
La Réunion est confinée dès 15h. ©Imaz Press
Comme dans l'Hexagone, les Réunionnais sont confinés depuis 15h, ce mardi. Les forces de l'ordre sont déployées, vous devrez avoir une attestation de déplacement si vous circulez, sous peine d'amende. "Restez chez vous", c'est le message des autorités pour lutter contre le coronavirus. 
Depuis 15 heures, vous ne pouvez plus sortir de chez vous. Comme dans l'Hexagone, les mesures annoncées hier par le chef de l'Etat, Emmanuel Macron, s'appliquent à La Réunion. Neuf cas de coronavirus sont confirmés dans l'île. 

Hier soir, le chef de l'Etat a annoncé que durant au moins 15 jours, les déplacements seraient limités à leur strict minimum. Les déplacements non essentiels sont désormais interdits depuis 15h, heure de La Réunion. 

Regardez les précisions de Réunion La 1ère : 
Qu’est ce que le confinement ? A quelles conditions peut on se déplacer ? Le détail avec Reunion La1ere :
 

Les forces de l'ordre déployées

Depuis midi, "les forces de l'ordre sont déployées" dans l'île. Le préfet a fixé à 15 heures le début de l'application du confinement, "afin de disposer du même temps que le reste du territoire pour mettre en oeuvre la déclinaison opérationnelle des consignes gouvernementales". "Ce délai permettra aux services de l'Etat et à nos concitoyens de prendre connaissance des mesures et d'établir les attestations sur l'honneur désormais nécessaires pour tout déplacement," précise la préfecture. 
 

Une attestation de déplacement

Le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner a fait savoir, lundi soir, que les personnes qui circuleront devront être "en mesure de justifier leur déplacement", et devront être en mesure devra se munir d'un document en attestant le motif. Le ministre a précisé que des exceptions seraient tolérées, notamment "pour les déplacements entre le domicile et le lieu de travail lorsque ceux-ci sont indispensables et dont l'activité n'est pas possible en forme de télétravail, pour faire des courses ou les besoins de première nécessité: je pense aux aliments ou produits de première hygiène, les déplacements pour motifs de santé, les déplacements pour motif familial impérieux ou l'assistance de personnes vulnérables", a-t-il détaillé.
 

Attestation de déplacement dérogatoire Covid-19

 

Amende de 38 à 135 euros

"La violation des règles est punie d'une amende de 38€, et sera portée à un niveau supérieur qui pourrait être de 135€", a mis en garde le ministre de l'Intérieur lors de sa prise de parole ce lundi soir. "Il y a des interdits", a fermement répété Christophe Castaner. 
 

15 jours de confinement

Lors de son allocution, Emmanuel Macron a lui expliqué qu'afin de "limiter au maximum les contacts", il n'était plus possible de "retrouver ses amis ou aller au parc", et "seuls doivent  demeurer les transports absolument nécessaires", "pour se soigner", faire ses courses, faire de l'exercice ou encore "aller au travail quand le travail à distance n'est pas possible", a détaillé le chef de l'Etat. "Toute infraction à ces règles sera sanctionnée", a-t-il ajouté en soulignant que "nul ne peut savoir combien de temps ça va durer".


Réactions 

Ce mardi matin, les Réunionnais réagissent aux annonces du chef de l'Etat. 
La Réunion est confinée à partir de 15h pour lutter contre le coronavirus. « Nous sommes en guerre » a déclaré Emmanuel Macron. Vos réactions sur Réunion La 1ere :
À Saint-Pierre, les Réunionnais désertent le centre ville avant le confinement à 15h. En revanche, les plages restent fréquentées. Reportage de Réunion La 1ere
Les Outre-mer en continu
Accéder au live