Lutte contre le coronavirus : le porte-hélicoptère "Mistral" accoste à La Réunion

coronavirus
Le porte-hélicoptère « Mistral » accoste à La Réunion.
Le porte-hélicoptère « Mistral » accoste à La Réunion. ©Imaz Press
Le porte-hélicoptère le « Mistral » et la frégate Guépratte ont accosté à La Réunion, au Port-Est et au Port-Ouest, ce vendredi 10 avril. Ces deux navires militaires vont assurer le transport de fret humanitaire et logistique entre notre île et Mayotte.
Deux navires militaires sont arrivés à La Réunion, ce vendredi 10 avril, pour l’opération « Résilience » destinée à lutter contre le coronavirus dans la zone.

Engagés dans la mission Jeanne d’Arc, ces deux bâtiments de la Marine Nationale ont accosté ce matin. La frégate légère furtive Guépratte a accosté au Port-Est, la première. Le porte-hélicoptère « Mistral » a ensuite accosté au Port-Est.

Regardez les images d'Imaz Press: 

200 marins à bord

Annoncé le 25 mars dernier, par le chef de l’Etat, Emmanuel Macron, le « Mistral » doit apporter un « soutien sanitaire ». Il a d’abord fait une escale à Mayotte pour y distribuer de l’aide alimentaire. 200 marins sont à bord du « Mistral » dont onze Réunionnais, huit Mahorais, et près de 140 officiers-élèves en formation.
 

Transport de fret entre La Réunion et Mayotte

Ces deux navires militaires vont servir à transporter le fret humanitaire et logistique entre La Réunion et Mayotte. D’une capacité de 1000 tonnes, le « Mistral » permettra de ravitailler Mayotte en produits de première nécessité et en matériel médical.

Les deux bâtiments de la Marine nationale ne seront pas utilisés comme « bateaux-hôpitaux ». L’armée explique qu’elle ne bénéficie pas à ce jour, de ressources humaines et matérielles nécessaires pour l'adapter, mais elle n’exclut pas de le faire « en cas de crise sanitaire grave, à La Réunion et à Mayotte ».

En plus des rotations aériennes

Par ailleurs, dans le cadre du pont aérien mis en place par le gouvernement entre La Réunion et Mayotte, la compagnie Air Austral annonce, ce vendredi, avoir transporté près de 25 tonnes de fret vers Mayotte. Trois autres rotations aériennes sont prévues les 12, 16 et 19 avril prochains en Boeing 787-8. Ces liaisons permettent d'apporter à Mayotte du matériel médical, des produits pharmaceutiques et sanguins, mais aussi des denrées alimentaires et des produits frais.