publicité

Lycéens de St-André tués : hommage au Lycée Sarda Garriga

Un an après le drame qui avait coûté la vie à 2 lycéens, les élèves du lycée Sarda Garriga de St-André ont procédé à un lâché de ballons. Cette action symbolique était prévue à 13h ce mardi 25 septembre.
 

Hommage aux deux lycéens tués dans l'accident du 25 septembre 2017 à Saint-André. leurs camarades déposent des gerbes et lâchent des ballons © Photo Nathalie Rougeau Réunion La 1ère
© Photo Nathalie Rougeau Réunion La 1ère Hommage aux deux lycéens tués dans l'accident du 25 septembre 2017 à Saint-André. leurs camarades déposent des gerbes et lâchent des ballons
  • Par Steve-Henry Peeters
  • Publié le , mis à jour le
Ce mardi 25 septembre, un an, jour pour jour, après le drame, les élèves du Lycée Sarda Garriga de St-André ont rendu un vibrant hommage à deux de leurs camarades tués par un bolide qui circulait aux abords de l’établissement. A 13h, juste avant les cours de l’après-midi, les lycéens, commémorant ce triste anniversaire, après avoir déposer plusieurs gerbes de fleurs, ont lâché des ballons dans le ciel au-dessus de leur établissement.
 
© Réunion 1ère
© Réunion 1ère

Le 25 septembre 2017, Loïc, un jeune conducteur alors âgé de 18 ans avait fauché mortellement une lycéenne et un lycéen, blessant grièvement un 3ème élève qui rentrait en compagnie de ses camarades d’un cours de sport qui venait de se dérouler en dehors de l’établissement.
Le jeune conducteur qui circulait à grande vitesse dans une puissante Audi, avait perdu le contrôle de son véhicule. Circonstance aggravante, le conducteur circulait depuis un bon moment aux abords immédiats du lycée afin d’épater la galerie.
 

Un procès sous haute tension

 
Début du procès du jeune chauffard jugé pour avoir tué deux lycéens à Saint-André en septembre 2017. © Nathalie Rougeau
© Nathalie Rougeau Début du procès du jeune chauffard jugé pour avoir tué deux lycéens à Saint-André en septembre 2017.


Le 6 septembre dernier, le tribunal correctionnel de Saint-Denis avait condamné, Loïc, le jeune conducteur de Saint-André à trois ans de prison ferme.
Le procès avait été marqué par une grande émotion et de fortes tensions.
Le conducteur avait été maintenu en détention, et avait vu son permis de conduire annulé avec interdiction de le repasser avant cinq ans.
Le procureur avait requis à son encontre une peine de six ans de prison, et 10 ans d'interdiction de permis.

Dylan, le second prévenu avait lui été condamné à six mois de prison avec sursis. Le procureur avait requis à son encontre un an de prison avec sursis et la suspension du permis pendant 2 ans.

  1 537 854 994

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play