Madagascar : 3 décès, 189 nouveaux cas et le début de la campagne de vaccination

coronavirus
Livraison Covax à Madagascar vaccin covid de l'OMS 8 mai 2021
©TV5 monde

Il est trop tôt pour affirmer que la seconde vague s'amortit à Madagascar. Trois décès et 189 nouveaux cas positifs ont été enregistrés, ce lundi 10 mai 2021. Ce même jour, la Grande île a lancé sa campagne de vaccination. Des centres installés sous des tentes accueillent les candidats éligibles.

Madagascar a lancé, ce lundi 10 mai 2021, sa campagne de vaccination. Samedi, 250 000 doses d'AstraZeneca ont été livrées par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) via son programme Covax. Ce don va permettre de traiter 125 000 Malgaches, un rappel étant indispensable deux à trois mois plus tard, pour que la personne soit "immunisée". Selon les premiers retours d'expérience, les vaccinés peuvent être touchés par l'un des variants, mais ils seraient moins affectés par le virus et ne développeraient pas de symptômes graves.

Les services de Santé de la Grande île vont se concentrer sur la protection du personnel qui œuvrent dans les services hospitaliers, puis vont traiter prioritairement les Malgaches diabétiques, fragiles et âgés.

Cette première salve vaccinale sera interrompue faute de doses. Le second lot Covax est attendu d'ici à trois mois, nous apprend Midi-Madagaskara.

Des centres sous des tentes

 

Comme ailleurs dans le monde, pour répondre à l'urgence et permettre aux services de Santé de recevoir le public dans les zones les plus reculées, des toiles de tente ont été installées. Deux cent dix centres ouvrent pour vacciner un maximum de candidats. Neuf structures sont déjà opérationnelles dans la banlieue de Tananarive, écrit 2424.mg.

Pour l'instant, les personnes vaccinées doivent répondre aux critères définis par l'exécutif. Cependant, à Mada comme dans d'autres pays, il est fort possible que la vaccination s'étende aux citoyens qui se présenteront directement dans les centres en fin de journée. Le produit doit être utilisé rapidement sous peine de ne plus être injectable.

Madagascar comptait, ce lundi, 284 patients gravement malades et 1 980 patients covid, selon Madagascar-Tribune.