publicité

Madagascar : 300 requins-baleines observés à proximité de Nosy-Be

Nosy-Be va-t-elle devenir la réserve des requins-baleines sur la planète ? Les membres du "Madagascar Whale Shark Project" ont répertorié 300 individus à proximité de cette petite-île située au Nord-Ouest de Mada. Une nouvelle essentielle pour l'avenir de cette espèce.

© Wikipédia
© Wikipédia
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le , mis à jour le
Le requin-baleine et l'un des poissons dont l'existence ne tient qu'à un fil. Depuis 2016, il est sur la liste rouge des espèces en voie d'extinction.
Les organisations spécialisées dans la préservation de la biodiversité ont identifié 10 000 spécimens ces dernières années, mais si ce nombre peut sembler important, il ne garantit pas la survie du plus grand des squales. 
Il est menacé par la pollution plastique, le réchauffement climatique de l'eau des océans, les thoniers senneurs qui peuvent les capturer en relevant leurs filets et les collisions avec les bateaux écrit futura-sciences.com.
© Capture d'écran YouTube
© Capture d'écran YouTube
 

Un poisson mature à 30 ans, qui vit jusqu'à 130 ans


L'autre difficulté du requin-baleine - appelé "marokintana" (requin aux mille étoiles en malgache) - vient de sa physiologie. Il n'atteint l'âge adulte qu'à partir de 30 ans et vit jusqu'à 130 ans. Cependant, son développement particulièrement lent, rend les jeunes vulnérables vis-à-vis des requins carnassiers ou des orques.
L'ensemble de ces contraintes inquiètent les biologistes marins qui ont constaté, depuis 2005, la disparition de 76 % de la population des requins-baleines dans le canal du Mozambique.
© Capture d'écran YouTube
© Capture d'écran YouTube
 

Le requin-baleine est appelé requi aux mille étoile à Madagascar 


Nosy-Be vient d'adopter une charte d'approche pour préserver la vie des plus grands poissons de la planète. Comme pour les baleines à La Réunion, il est interdit de les déranger, afin de sécuriser la présence des nageurs ou de les blesser. Les requins-baleines sont d'ailleurs plus décontractés quand il y a moins de bateaux autour d'eux, ce qui permet aux plongeurs de pouvoir s'approcher et prendre des photos sans le moindre risque.
Cette charte est un atout pour les requins et pour les habitants de Nosy-Be. La présence de ces 300 splendides squales devient un attrait unique pour le tourisme. Si vous avez la chance d'en observer au large de La Réunion enoyez vos films et photos au whalesshark.org.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play