Madagascar : 480 sinistrés suite à un vaste incendie à Manakara

incendies
Incendie village de Manakara Mada 22 mai 2022
Un incendie a détruit 90 maisons d'un village de la région de Manakara, dans le Sud-Est de Madagascar, dimanche 22 mai 2022 ©Capture d'écran L'Express de Madagascar
Un incendie effroyable a rasé un village de la région de Manjarivo Vohimasina, dans le district de Manakara. Le premier bilan fait état de 480 sinistrés et 90 maisons entièrement détruites par les flammes. Par chance, on ne compte pas la moindre victime.

Le feu a éclaté en milieu de journée, ce dimanche 22 mai 2022, dans une maison attenante à une boutique. Une enquête de gendarmerie a été ouverte pour déterminer la cause de ce sinistre, les propriétaires étaient absents quand l'incendie a éclaté explique un militaire à L'Express de Madagascar : "On ignore encore sa véritable origine, car les occupants étaient au marché". Selon, des voisins : "Une volaille est tombée dans un réchaud à charbon. Elle s'est enflammée et a provoqué l'embrasement".

Ces flammes ont été attisée par un vent violent. En quelques minutes la situation est devenue incontrôlable. Le feu est passé de cases en bois en cases en bois. 90 maisons ont été totalement détruites. 480 personnes se retrouvent sans toit. Ces familles n'ont plus rien. 

La solidarité s'organise

Ce gigantesque brasier a réduit l'Ouest du village en cendre. Il a fallu une heure trente aux secouristes, aidés des voisins, pour circonscrire le sinistre : "Heureusement qu'il y a de l'eau à proximité. Ce qui nous a permis de venir à bout des flammes", raconte Pastin Njaratiana, l'un des sinistrés

Le médecin général Lucin-Laurel Razafitsotra, gouverneur de la région Fitovinany, a réuni l'ensemble des autorités locales pour venir en aide aux 90 familles. Il a été question de trouver des vivres, des vêtements, des meubles et de la reconstruction de logements. 

Lors de cette réunion, le gouverneur a insisté sur la sécurisation des villages afin d'éviter de nouveaux sinistres identiques identiques. En 2016, dix-huit maisons avaient été la proie des flammes, en 2019, trois-cent-cinq cases  avaient été brûlées et soixante-et-une en 2021.