Madagascar : Air Madagascar de retour entre l’île Sainte-Marie et La Réunion

environnement
Le festival annuel "Baleines en fête" se tenait la semaine dernière à Sainte-Marie. L'occasion pour la présidence de présenter son projet de relance pour cette destination ©Capture d'écran Présidence de la République de Madagascar
Air Mad ou Madagascar-Airways va relancer la desserte de l’île Sainte-Marie "de et vers" La Réunion comme "de et vers" l’île Maurice. Le projet a été annoncé sur place, lors d’un meeting d’Andry Rajoelina, le président de la République. Une annonce officialisée, par le chef de l'Etat, en clôture du festival "Baleines en fête".

Ce week-end, en visite sur l’île Sainte-Marie, le président de la République de Madagascar, Andry Rajoelina, a officialisé la reprise des dessertes aériennes entre "Nosy-Borahja", La Réunion et l’île Maurice, écrit L’Express de Madagascar. Pour l’occasion, il a signalé qu’un avion flambant neuf allait être dédié à ces liaisons.

Le festival "Baleines en fête", avant la crise Covid, avait lieu comme tous les ans, sur l’île Sainte-Marie. Cet événement est connu dans le monde entier draine habituellement 40 000 touristes. Les eaux de la petite île située le long de la côte Est, sont réputées pour accueillir des dizaines de baleines à bosse qui viennent donner naissance à leurs baleineaux, rappelle Madagascar-Tribune.

Le Président, qui doit avoir obtenu quelques assurances concernant l’acquisition d’un nouvel avion, a engagé sa crédibilité : "Je suis debout ici aujourd’hui (NDLR : samedi), je ne vous tromperai pas, je ne vous décevrai pas, nous nous reverrons l’année prochaine, et je ne serai plus devant vous ici si le nouvel avion n’est pas là", note 2424.mg.

 


Des visites présidentielles sans arrière-pensée ?


Le premier tour des élections présidentielles est prévu au mois de novembre 2023. Cette échéance occupe une large place dans les états-majors politiques de l’opposition et de la majorité.

Le bras de fer n’a pas réellement commencé et la campagne officielle semble lointaine, pourtant la tension devient palpable. D’ailleurs, les opposants fustigent les annonces du chef de l’Etat. Selon eux, les soutiens et les investissements ont des visées électoralistes. La vanille, hier, le festival des baleines de Sainte-Marie, aujourd’hui… Le soutien financier à une filière et l’achat d’un nouvel avion sont, pour l’opposition, les actes d’un président déjà candidat à sa réélection.

Fait-il exception, d’autres prétendants à la fonction suprême, dans le monde, ont-ils utilisé cette stratégie ?
Pour mémoire, Andry Rajoelina a été élu président de la République de Madagascar, en décembre 2018, mais n’a pris ses fonctions qu’au mois de janvier 2019. Le mandat présidentiel dure 5 ans. Si le chef de l’Etat est candidat à sa réélection, il doit démissionner deux mois avant la tenue du scrutin. Dans ce laps de temps, l’intérim est assuré par le président du Sénat.