publicité

Madagascar : alerte nutritionnelle pour 24 communes et 73 en état d'urgence

L'Unicef et le Japon ont offert au ministère de la Santé, en fin de semaine dernière, 5 000 cartons d'aliments thérapeutiques pour venir en aide aux enfants de 8 districts. 5 000 marmailles et leurs mères souffrent, actuellement, de malnutrition aiguë sévère dans le Sud de Madagascar.

© Capture madagascar-tribune
© Capture madagascar-tribune
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le , mis à jour le

Une nouvelle catastrophe humanitaire menace le Sud de Madagascar. 24 communes sont déjà en état d'alerte nutritionnelle et 73 en état d'urgence nous apprend madagascar-tribune.com. En fin de semaine dernière, l'UNICEF et le Japon ont remis 5 000 cartons d'aliments thérapeutiques au ministère de la Santé. Ce don devrait permettre de sauver 5 000 enfants de la famine. Une partie de cette précieuse aide va être acheminée dans les 208 centres qui ont lancé un SOS aux autorités, l'autre partie sera confiée à quatre équipes mobiles de nutrition.

La sécheresse de 2018 a eu raison des réserves de nourriture

 

Dès le 1er trimestre de 2019, les instances en charge de la surveillance nutritionnelle, installées dans huit districts du Grand Sud de Madagascar, ont signalé que dans 24 communes la sécheresse de 2018 avait réduit à néant les réserves de nourritures. Les enfants et les femmes de ces villages sont les premières victimes de la malnutrition aiguë qui sévit dans ces secteurs. L'an dernier, les déficits pluviométriques ont entraîné une perte de la production agricole de près de 60% à Amboasary, Ambovombe, Ampanihy, Bekily, Beloha, Betioky, Taolagnaro et Tsihombe.

73 villages en état d'urgence nutritionnelle

 

L'ambassadeur du Japon a également remis un chèque de 800 000 dollars à l'UNICEF afin de combattre ce fléau. Si des actions de première nécessité ont été lancées dans les 24 communes en état d'alerte, des aides seront aussi indispensables pour les 73 villages en état d'urgence. Un dépistage de la malnutrition aiguë de 70 % des 365 000 enfants âgés de 6 à 59 mois vient d'être lancée. Parallèlement, 27 000 mères vont être formées afin de mieux lutter contre la malnutrition des nouveaux nés.
Une bonne nouvelle quand même dans ce flux d'informations. Le Plumpy'Nut, l'aliment thérapeutique qui va permettre de sauver les enfants et leurs mères, est fabriqué à Madagascar.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play