publicité

Madagascar : un collégien tué par des camarades de classe et des adultes

Samedi soir, deux collégiens de 16 ans, deux adultes et trois jeunes femmes ont été placés en garde à vue à la gendarmerie de Nosy-Be. Ils sont suspectés d’être impliqués dans le meurtre sauvage d’un collégien. La victime leur avait demandé une cigarette et de l’alcool.

© Capture d'écran Tripadvisor
© Capture d'écran Tripadvisor
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le
Nosy-Be est considéré, par les touristes qui ont eu la chance de s’y rendre, comme un véritable paradis sur terre. Malheureusement, ce décor idyllique est devenu un enfer.

Ce samedi 28 septembre 2019, en fin de journée, deux collégiens et deux adultes sont assis dans la rue pour fumer et boire de l’alcool écrit lexpress.mg. La future victime qui reconnaît ses camarades de classe s’approche et tente d’obtenir une cigarette et un verre. 

Malgré le refus, il insiste. Ses interlocuteurs se sont levés et se jettent sur lui. L’un des adolescents sort un couteau et frappe le collégien en plein cœur. Les coups pleuvent. En voyant que leur adversaire ne bouge plus, ils prennent la fuite.
 

Paradis ou enfer ?


Les gendarmes de Nosy-Be ne tardent pas à retrouver trois des quatre meurtriers présumés. Ils ont trouvé refuge chez des amies. Les trois jeunes femmes qui sont également en garde à vue depuis, samedi soir. Un homme de 26 ans qui vit sur une île, voisine de Nosy-Be avait quitté les lieux avant l’arrivée des forces de l’ordre. Il a été formellement identifié et son arrestation n’est qu’une question de temps.

Ce nouveau crime n’atteint pas la barbarie d’octobre 2013 (meurtre de 2 touristes sur la plage de Nosy-Be), mais cette fois encore les participants à ce crime se sont acharnés sur leur victime. Ils l’ont roué de coups longtemps après que le mineur ait rendu son dernier souffle.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play