Madagascar demande le remplacement de l'ambassadrice de l'Union européenne

L'exécutif malgache a officiellement demandé à l'Union européenne, le remplacement de son ambassadrice, Isabelle Delattre-Burger. Les relations diplomatiques avec la représentante de l'U.E se sont définitivement détériorées au début du mois de mars 2024.
Le dialogue entre les dirigeants de l'exécutif malgache et l'ambassadrice de l'Union européenne est rompu. Ce jeudi 4 avril 2024, les autorités de la Grande île ont demandé le remplacement d'Isabelle Delattre-Burger. Une information qui a été révélée par Africa Intelligence et confirmée par l'UE.

L'information circulait, mais elle a été officialisée, ce jeudi 4 avril 2024, par les responsables de la communication de l'Union européenne. L'État malgache a demandé le remplacement de l'ambassadrice de l'UE, Isabelle Delattre-Burger. 

Suite à sa conférence de presse du lundi 26 février 2024, la diplomate avait été convoquée ; début mars, par la ministre des Affaires étrangères pour ses prises de position face à la presse locale. Ses propos, concernant la loi, autorisant la castration à des violeurs à Madagascar (Ndlr : qu'elle jugeait inconstitutionnelle), tout comme son avis concernant le réseau routier, avaient fortement déplu rappelle 2424.mg.

Les élections présidentielles au cœur de la rupture 

Les incidents diplomatiques du mois de février 2024 ont pour origine des prises de position antérieure. Huit mois avant les élections présidentielles de décembre 2023, elle avait fortement irrité le pouvoir en déclarant que l'UE ne s'opposerait pas "à une Transition préélectorale, en cas d'accord entre tout les acteurs". 

Finalement, un mois après la demande d'explication au ministère des Affaires étrangères, le pouvoir a transmis un courrier officiel à l'Union européenne pour demander le remplacement de sa représentante. Une information confirmée au journal Le Monde Afrique par le "porte-parole de la Commission européenne", précise L'Express de Madagascar. 

Le remplaçant, ou la remplaçante, devrait prendre ses fonctions, au plus tard en septembre 2024. 

Les deux parties ont exprimé la volonté de garder des rapports amicaux.