Madagascar : des malades touchés par le variant sud-africain

coronavirus
Masque à Mahajanga
©Capture d'écran newsmada.com

Quatre décès, 132 tests positifs et la présence du variant sud-africain dans le Nord-Ouest de Madagascar ont été officialisés par les services de santé, ce lundi soir. Les autorités ont décidé de fermer pour 15 jours, tous les établissements scolaires de Mahajanga et Nosy-bé, qui restent isolés. 

La seconde vague de Covid-19 déferle sur Madagascar. Depuis le début du mois de mars, les services hospitaliers de la région de Boeny au Nord-Ouest, comme ceux d'Analamanga, en banlieue de la capitale, accueillent des dizaines de personnes touchées par le virus. À Mahajanga, les médecins ont évoqué la possibilité que des patients soient victimes du variant sud-africain dès le 27 février 2021. Le verdict est tombé, leurs suspicions s'avèrent exactes. L'institut Pasteur à Paris vient de confirmer la présence de ce variant sur le sol malgache, révèle L'Express de Madagascar

Lundi, l'exécutif a annoncé que quatre personnes sont décédées et 132 tests se sont révélés positifs lors des dernières 24 heures. Ce rituel sordide du décompte quotidien des conséquences de l'épidémie de Covid-19 avait été abandonné, mais face à la gravité de la situation, le conseil de lutte contre l'épidémie reprend sa communication journalière. Son but est de rappeler les citoyens à la prudence et au respect des mesures sanitaires. 

Les établissements scolaires de Mahajanga et Nosy-Bé sont fermés

 

En fin de journée, ce lundi 22 mars 2021, l'exécutif a présenté les restrictions spécifiques mises en œuvre dès ce mardi matin dans la région de Boeny, suite à la confirmation de la présence du virus sud-africain. 

Les établissements scolaires et universitaires, comme les centres de formation sont fermés pour les 15 prochains jours. Les salles de spectacles, les piscines et les plages sont interdites également pendant cette période. 

Les bars et les restaurants peuvent ouvrir, mais uniquement jusqu'à 21h. Les églises, comme les lieux de culte plus généralement ont une jauge limitative à 200 fidèles. Ces rassemblements sont conditionnés au port du masque pour l'ensemble des participants et au respect d'une distance physique d'1 mètre entre les personnes, explique 2424.mg. Cette recommandation est exigée dans les bars et les restaurants !

Les mesures détaillées pour Mahajanga et Nosy-Bé

Les mesures barrières obligatoires :

  • Suspension de toute liaison terrestre, aérienne, et maritime avec la région Boeny
  • Barrage sécuritaire à Adranofasika, barrière sanitaire à Ambondromamy
  • Suspension de tous les cours en établissements scolaires, centres de formation et autres institut d’enseignement supérieur, pendant 15 jours à partir du 23 Mars
  • Circulation strictement réglementée à partir de 22h dans la ville de Mahajanga
  • Interdiction des rassemblements de plus de 200 personnes
  • Ouverture réglementée des lieux de culte, dont l’interdiction de rassembler plus de 200 personnes
  • Compétitions et autres activités sportives se déroulant à huis-clos
  • Fermeture des bars et restaurants à 21h
  • Fermeture des salles de fêtes et de spectacles
  • Fermeture des plages et des piscines
  • Désinfection des véhicules de transport en commun toutes les 72 heures
  • Passagers limités à deux pour les tuk tuk
  • Passagers limités à trois ou quatre pour les vedettes et les bâteaux
  • Interdiction des surcharges et d’utilisation des strapontins pour les taxi-be
  • Trois passagers par banquette pour les mini-bus classiques, quatre par banquette pour les mini-bus de type Sprinter