Madagascar : il cachait l'or et les pierres précieuses dans son séant

faits divers
Madagascar 835 d'or et des saphirs dissimulés dans les rectum 28 juin 2022
Un Srilankais dissimulait 835 g d'or et 20 g de saphirs dans son postérieur. Il a été interpellé par les douaniers à Ivato alors qu'il allait quitter Madagascar ©Capture d'écran 2424.mg
Le passager d'un vol d'Air Mauritius à destination de Colombo au Sri Lanka a été interpellé lors de son passage à la douane. Les détecteurs de métaux ont réagi lors de son passage sous le scanner. Il a fallu l'aide de médecins pour découvrir que le suspect dissimulait 835 gr d'or et de pierres précieuses dans son rectum.

Lutter contre le vol des richesses à Madagascar est une tâche immense. Les forces de l'ordre et la justice doivent contrôler l'ensemble de la pyramide sociale locale, sans oublier les exportateurs et les touristes.

Ce mardi 28 juin 2022, les douaniers d'Ivato ont interpellé un Srilankais qui s'apprêtait à embarquer dans un avion d'Air Mauritius à destination de Colombo, la capitale de son pays. Lors de son passage sous le portique qui scanne les passagers, les alarmes chargées d'indiquer la présence d'objets métalliques ont sonné.

Après plusieurs essais et les vérifications d'usage, concernant la ceinture, la montre, les bagues et la présence d'autres bijoux, les agents ont procédé à une fouille au corps, sans succès.

La vérification des détecteurs ayant été effectuée, l'homme a été conduit à l'hôpital. Un magnétomètre a alors révélé la présence d'objets métalliques au niveau du rectum du suspect, écrit 2424.mg.

835 gr d'or et des pierres précieuses 

"L’examen médical qui a ensuite été effectué sur le passager avec son accord a permis de découvrir sept lingots d’or emballés dans des bandes adhésives et du papier calque, d’un poids total de 835 grammes, ainsi que des pierres de couleur bleue qui selon le suspect sont des saphirs d’un poids total de 20 grammes", a révélé l'une des responsables de la communication du ministère de l'Économie et des finances. 

C'est la seconde fois, en trois semaines, que les douaniers d'Ivato interpellent des mules originaires du Sri Lanka. Les précédents passeurs, trois hommes, s'étaient répartis le butin. 415 grammes d'or étaient cachés dans leurs vêtements, 895 g se trouvaient emballés dans des sachets scotchés et enfouis dans le fondement du troisième.