Madagascar : l’avenir d’Air Madagascar en question

transports
Air Madagascar
(Illustration) ©Flick'r (CC)
La restructuration d’Air Madagascar, l’achat de plusieurs avions en 2023 et les ambitions gouvernementales pour la compagnie nationale ne parviennent pas à rassurer les observateurs. Les spécialistes estiment qu'Air Austral est mieux armé et plus crédible.

L’avenir d’Air Madagascar, est-il assuré ? Malgré les diverses déclarations d’intentions des autorités, les observateurs s’interrogent sur l’avenir de la compagnie malgache. Air Madagascar ou Madagascar Airlines a du mal, pour l’instant, à répondre aux attentes de ses clients.

Madagascar-Tribune écrit : "Air Austral a annoncé la réouverture de ses vols reliant ToliaraFort-Dauphin et La Réunion. Ce, au lendemain de l’annonce du ministre malgache des Transports, Rolland Ranjatoelina, sur les difficultés, par son ministère, à gérer les problèmes d’Air Madagascar."

Dernièrement, le président de la République, Andry Rajoelina, annonçait son intention de doter la flotte d’Air Mad de 9 nouveaux avions, dès 2023.

Le coût d’une compagnie aérienne



Depuis, l’Association du transport aérien international (IATA) a demandé à la Grande île de verser une caution de 5 millions de dollars, si elle veut voir Air-Madagascar figurer dans le listing des membres du Billing and settlement plan (BSP). Sans cette caution, les billets d’avion de la compagnie ne peuvent pas être commercialisés par les agences de voyage, précise 2424.mg.

Ce versement est exigé par l'IATA auprès des compagnies qui risquent de faire faillite ou de cesser leur activité.
La crédibilité de la compagnie malgache est impactée par son placement en redressement judiciaire en octobre 2021 et par l’épisode de changement de nom (Air Madagascar/Madagascar-Airlines). Changement qui, finalement, devrait avoir lieu.

Ces incertitudes compliquent sérieusement la relance de la compagnie aérienne nationale. Les passagers malgaches se tournent vers la concurrence régionale. La confiance est un élément essentiel dans le monde aérien ! Il devient urgent pour les dirigeants de résoudre les problèmes actuels avant d’envisager de faire redécoller le projet…