Madagascar : l'Europe ne reconnait pas le vaccin offert aux pays pauvres par l'OMS

coronavirus
Centre de vaccination à Madagascar 17 juin 2021
©Capture d'écran Madagascar-Tribune

L'Europe a officialisé qu'elle ne reconnaissait pas l'utilisation du vaccin Covershield. L'annonce a surpris et consterné les responsables politiques malgaches et de tous les pays pauvres. Ce produit est offert par l'OMS dans le cadre du progamme Covax. 

"C’est à se demander s’il y a des vaccins réservés aux Africains et des vaccins réservés aux Européens", ajoute le professeur Hanitrala Jean Louis Rakotovao, cette interrogation du ministre de la Santé de Madagascar est largement partagé dans les pays pauvres qui dépendent des dons de l'Organisation Mondiale de la Santé. 

Immédiatement, l'Etat malgache s'est tourné vers l'OMS afin d'obtenir des explications. Selon les premières données collectées par le ministère, l'OMS a reconnu, en urgence les vaccins : des laboratoires Pfizer/Biontech, des trois versions du vaccin d’AstraZeneca fabriquées en Suède, en Corée du Sud et en Inde, du Janssen des laboratoires Johnson & Johnson, du Moderna, ainsi que des vaccins des laboratoires chinois Sinopharm et Sinovac. 

L'Europe reconnaît pour sa part :  le Comirnaty, le Moderna, le Janssen et le Vaxzevria, nom donné à l’AstraZeneca fabriqué en Suède, note 2424.mg

Le Covershield fabriqué en Inde serait exclu ?

 

Est-ce dû au variant Delta, le Covershield offert par l'OMS dans le cadre du programme Covax, serait le vaccin Vaxzevria élaboré par le laboratoire AstraZeneca, mais les doses viendrait des labos indiens. Les scientifiques de ces pays se demandent, plus généralement, si les vaccins fournis aux occidentaux sont différents des produits donnés en Afrique et dans les pays déshérités, écrit également L'Express de Madagascar.

Cette affaire, va-t-elle ouvrir des discussions au sujet du passeport vaccinal ? 

Cette interrogation n'est pas anecdotique. Comment déterminer quel est le voyageur vacciné par un produit reconnu ou pas. D'ailleurs, ce jeudi 17 juin 2021, l'ambassade de France à Madagascar a rappelé que le pass sanitaire serait officiellement mis en place le 1er juillet 2021. Ce communiqué souligne que le Covershield n'est pas reconnu par l'Union européenne, nous apprend Madagascar-Tribune.

Midi-Madagascar résume parfaitement l'incident : "Bon nombre des concitoyens ont choisi de se faire vacciner par le Covishield uniquement à cause de voyages ou des déplacements prévus en France ou dans un autre pays européen." et d'ajouter, "Il convient cependant de rappeler que les vaccins sont à priori faits pour se défendre contre le virus et non pour servir de document de voyage."