Madagascar : la chanteuse Betia en lice pour le titre mondial de la Music Marvel

musique
Betia chanteuse malgache
©Capture d'écran Youtube (Illustration)
Betia, chanteuse malgache à la voix cristalline, concourt pour le titre mondial de la Music Marvel. L'heureux (se) vainqueur décroche un contrat, l'enregistrement d'un album, au moins, sa participation au concert annuel de l'organisateur qui collabore avec une marque américaine de smartphones.

Betia propose une musique éloignée du traditionnel salegy malgache, cependant, sa voix, ses intonations et sa langue sont autant de marques de ses origines. L'artiste, qui tente de percer sur les réseaux sociaux, n'a jamais renoncé à son univers. Cette démarche lui permet d'être en lice pour la finale mondiale du concours de Musique Marvel

En deux ans, avec le support d'une célèbre marque de smartphone, cette compétition musicale a pris une ampleur considérable. Le (ou la) grand (e) gagnant (e) participera au concert de Las Vegas, tout frais payés. La première édition a eu lieu en 2021.

Pour avoir l'opportunité d'emporter le pactole, titre, concert, enregistrement, médiatisation internationale les concurrents doivent récolter un maximum de votes sur la plateforme du concours. Chaque semaine, l'artiste le moins soutenu est éliminé d'où la campagne lancée par Betia sur sa page Facebook.

Betia et son quator déjà primés à Madagascar

 

Betia n'est pas une inconnue sur la Grande île. La "novice" s'est déjà fait un nom. Cette année, elle a remporté de Talenta Contest 2021 organisé par Airtel, encore une marque de smartphones, mais indienne. Elle a d'ailleurs été très remarquée, en chantant lors de la cérémonie d'ouverture de "rebranding ABC" à Madagascar, écrit 2424.mg.

Deux clips ont retenu l'attention du public malgache. Malgré le sous-équipement informatique, les titres "Mifona" et surtout "Tsy ho ahy" recueillent plus de 20 000 et 40 000 vues. Pour une nouvelle arrivée, dans la jungle des réseaux sociaux, c'est très encourageant. Nous sommes loin des stars de la musique sur le web, mais pourquoi pas elle...