Madagascar : le Président et une délégation à Paris pour rencontrer le MEDEF

commerce
Arrivée du président malgache à Paris, 21 août 2021
©Capture d'écran L'Express de Madagascar
Le président de la République de Madagascar, Andry Rajoelina, a pris la tête d'une délégation pour rencontrer les entrepreneurs affiliés au MEDEF. Mardi après-midi, le Chef de l'État exposera sa volonté de faciliter les partenariats économiques entre les deux pays.

La délégation malgache en mission à Paris trois jours pour convaincre le MEDEF, de l'intérêt pour les deux parties, de relancer les échanges économiques avec la Grande île. Mardi après-midi, Andry Rajoelina, le Président, montera à la tribune de Longchamps pour inviter les adhérents de l'organisation patronale française à s'implanter dans le pays. Il souhaite faciliter les démarches et accélérer les procédures. L'un des arguments de la délégation, et pas le moindre, c'est la langue commune. 

L'ex-colonie fait partie de l'espace francophone. Ce lien facilite les échanges. Le Président est accompagné des ministres des Affaires étrangères, du Tourisme, de l'Artisanat et de l'Énergie, mais aussi de nombreux grands patrons. L'Express de Madagascar note, entre autres, les présences de Jean-Claude Ratsimivony, du goupe Vaniala, Franck Fohine, de la compagnie Vidzar, ou encore Thierry Rajaona, président du Groupement des entreprises de Madagascar (GEM).

Le Président reçu par les dirigeants du MEDEF

 

L'objectif présidentiel est d'obtenir des accords commerciaux pour améliorer des secteurs aussi différents que l'eau, l'agroalimentaire, l'énergie, les transports, l'éducation, le développement durable, la gestion des déchets ou Internet... Les chantiers sont multiples et l'urgence est partout. Une réunion est prévue, ce mercredi 25 août 2021, entre les membres du MEDEF et  Andry Rajoelina. Ce sera l'occasion de présenter les ambitions de Madagascar, mais également d'effectuer un point sur la situation économique du pays. 

Avant de partir, le samedi 28 août 2021, les entrepreneurs malgaches et les ministres rencontreront la diaspora installée en France. Ces expatriés peuvent servir de relais et faciliter l'implantation d'acteurs économiques en métropole. Ils pourraient, également, offrir à Mada, leur expertise, écrit Madagascar-Tribune

Un voyage similaire avait eu lieu juste avant la crise sanitaire. Les promesses sont oubliées. La crise économique a eu raison de nombreux projets et des financements envisagés.