Madagascar : les Jeux des Iles de l'Océan Indien 2023 auront lieu à Mada

sport
Délégation des Seychelles lors des JIOI à La Réunion
©Capture d'écran Seychelles News Agency

C'est désormais acté, les Jeux des îles de l'Océan Indien (JIOI) 2023 auront lieu à Madagascar. La Grande île était la seule candidate pour organiser l'événement sportif. Avec la crise Covid, les Maldives avaient demandé un report de deux ans. Un délai, refusé. Mada prend le relai. 

Il n'y avait pas énormément de suspens, Madagascar étant le seul candidat à l'organisation des Jeux des Iles de l'Océan Indien de 2023. Cependant, cette fois c'est officiel, la onzième édition aura bien lieu. La commission a officialisé la décision de transférer la responsabilité du déroulement des JIOI des Maldives vers la Grande île écrit Seychelles News Agency

Les gouvernements des pays concernés ont validé ce choix et s'engagent donc à mettre tout en œuvre pour que leurs athlètes soient présents sur l'île Rouge. Cet accord implique des fonds pour faciliter les entraînements de leurs sportifs, mais aussi pour les tenues, le voyage, le séjour, et les primes éventuelles...

Des infrastructures déjà existantes

 

Les jeux des îles ont un coût important pour le pays organisateur, comme pour les délégations sportives et donc leur pays. Il faut espérer que les conséquences de la crise sanitaire feront partie des mauvais souvenir.

La décision de confier les JIOI 2023 à Mada était logique. Le pays dispose déjà des infrastructures pour permettre aux épreuves de se dérouler dans de bonnes conditions. Des travaux supplémentaires seront nécessaires, mais ils ne sont pas démesurés et compléteront les infrastructures déjà en place ou en cours de modernisation. Les représentants des îles Maurice, Comores, Seychelles, Maldives, La Réunion et Mayotte se réuniront les 13 et 14 février 2021 à Madagascar : "Nous examinerons les infrastructures et nous discuterons également des différentes disciplines sportives", a précisé à le Seychellois, Antonio Gopal, président du Conseil international des Jeux.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live