réunion
info locale

Madagascar : le mur de la discorde à l'ambassade de France

madagascar
Véronique Vouland-Aneini, ambassadeur
©ambafrance.org
La construction d'un mur à proximité de l'Ambassade de France à Madagascar est à l'origine d'une poussée de fièvre de l'ambassadrice. Elle a écrit au ministre des Affaires étrangères pour qu'il intervienne afin de faire cesser les travaux. 
L'ambassadrice de France à Madagascar, Véronique Vouland-Aneini vient d'envoyer un courrier dès plus sec au ministre des Affaires étrangères de la Grande île pour obtenir l'arrêt de la construction d'un mur à proximité de la résidence de France. 
Dans cette lettre, elle demande au ministre d'intervenir afin que ces travaux cessent dans les meilleurs délais. 
La diplomate s'étonne de ne pas avoir été consultée avant la délivrance de ce permis de construire. 
 

Le mur d'un proche du gouvernement


Cette affaire a pris une nouvelle tournure quand on a découvert que le bénéficiaire de ce permis de construire émis par la préfecture bénéficiait à un ami du gouvernement. Un passe-droit étonnant, car seule la mairie est normalement habilitée à délivrer un permis.
Pour l'Express de Madagascar, cette affaire est une véritable patate chaude pour le régime qui se retrouve "coincé entre l'ambassade de France et un copain" écrit le journaliste sur le site du quotidien.
 

Une diplomate ciblée par la presse


Cet incident ne va pas améliorer l'image de l'ambassadrice extraordinaire et plénipotentiaire. Arrivée en 2015, elle a débuté sa carrière en Asie et en Océanie. Elle a ensuite travaillé dans plusieurs ambassades, gravissant les échelons, un à un. 
Suite à ses prises de position sur les Iles Eparses, la diplomate a été violemment prise à partie par la presse locale qui lui reproche une attitude hautaine et "néocolonialiste".
Publicité