Madagascar : pas de campagne de vaccination, pour l'instant

coronavirus
Covid Madagascar mars 2021
©Capture d'écran RFI

L'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) presse Madagascar d'adhérer au plan Covax qui offre des vaccins contre la Covid-19 aux pays démunis. Le président de la République, Andry Rajoelina, préfère attendre, même si la pression internationale est forte ! 

Madagascar ne marche pas dans le sillon tracé par l'OMS. Contrairement à 39 nombreux Africains, la Grande île n'est pas inscrite à l'initiative Covax. Cette adhésion permet aux pays de recevoir gratuitement des vaccins. 

Andry Rajoelina, le président de la République malgache, joue sa partition en s'appuyant sur les remèdes locaux. Certes, les derniers chiffres montrent que la seconde vague déferle sur le Nord-Ouest du pays, mais faut-il abandonner cette stratégie, qui officiellement, fonctionne. L'exécutif, continue de faire confiance à son remède, le Tambavy CVO, écrit Midi-Madagascar

Compte-tenu des chiffres officiels, communiqués par le Centre national de lutte contre la Covid, il serait présomptueux de ne pas prendre en compte cette analyse de la situation. Les prochaines semaines seront décisives. Les épidémiologistes malgaches, luttent tous les ans contre la dengue, le paludisme, le choléra ou la peste. Ils n'ont pas, pour l'instant, fait entendre un avis différent. 

361 décès en un an

 

Madagascar compte, un peu moins de 27 millions d'habitants (recensement 2020). Selon les relevés officiels transmis par les services de Santé, on comptabilise, ce mercredi 24 mars 2021, 361 décès. 6 malades ont succombé et 66 personnes ont été testées positives à la Covid-19, mardi 23 mars 2021. 

Depuis, un an, les prédictions alarmistes concernant les conséquences de la crise Covid se succèdent. Pourtant, malgré les rumeurs contraires, rien ne vient contredire la version gouvernementale. 

En attendant d'éventuelles preuves, l'inquiétude de la docteure Charlotte Ndiaye plaide auprès de RFI pour l'adhésion au Covax : "Tout le système des Nations-unies se mobilise pour vraiment mettre en place cette vaccination au niveau de Madagascar."