Madagascar : plus de 100 enseignants malgaches sont morts de la Covid-19

coronavirus
Ecole de Brousse à Mada 1juin 2021
©Capture d'écran Facebook (Salegy Goma)

La SEMPAMA, Confédération syndicale des enseignants de Madagascar, va distribuer du matériel de protection et sensibiliser ses adhérents sur les risques liés à la Covid. Une urgence absolue, les syndicats comptent au moins 100 décès depuis le début de la pandémie. 

Les enseignants malgaches manquent d'information et de matériel de protection ! C'est le constat de la Confédération nationale syndicale (SEMPAMA) qui comptabilise au moins cent instituteurs et professeurs décédés de la Covid-19 depuis le début de la crise sanitaire sur la Grande île. Les relais syndicaux sur le terrain ont expliqué à Claude Raharovoatra, le président : "Il y a, entre autres, le manque d’équipements de sécurité ou encore le manque d’informations pour se protéger de cette pandémie," précise Midi-Madagascar.

Ce constat a servi de base pour apporter des réponses et des solutions. La confédération a acheté 90 pulvérisateurs, 270 dispositifs de lavage de mains (DLM), 90 bottes, 90 combinaisons et 4 700 cache-bouches. Ils seront distribués, dans un premier temps, dans 30 écoles des régions de Boeny, Analamanga et Alaotra Mangoro. Rapidement, ces dons vont s'étendre à 90 établissements scolaires.

Des formations et des informations

 

Les enseignants malgaches ne disposent pas tous d'un accès régulier aux médias. En brousse, l'information arrive parfois difficilement, ou trop tard. Pour lutter efficacement contre la maladie et la diffusion du virus, l'école est un maillon essentielle. La SEMPAMA (200 000 membres) va se rendre dans les villages pour former le monde éducatif : "Des formations seront dispensées aux enseignants sur l’utilisation de ces équipements. Ils seront, entre autres, formés sur la fabrication de gels désinfectants et ne seront plus contraints d’attendre les aides du ministère central".

Pour toucher le plus grand nombre, la confédération va s'appuyer sur ses médecins. 

Dans le même temps, les syndicalistes ont l'intention de sensibiliser leurs adhérents sur la lutte concernant leurs droits. Le président de la confédération va sensibiliser les enseignants sur les procédures administratives et financières que, trop souvent, ils méconnaissent...