Madagascar : seul le Premier ministre échappe au remaniement ministériel

gouvernement
Andry Rajoelina, président de la République de Madagascar, discute avec Christian Nstay, son Premier ministre
©Capture d'écran Midi-Madagasikara
Tous les ministres du gouvernement de Christian Ntsay sont remerciés. Le président de la République et le Premier ministre ont décidé, conjointement, de procéder à un vaste remaniement ministériel. Ce coup de tonnerre intervient trois jours après l'intervention télévisée d'Andry Rajoelina.

La colère présidentielle, lors de son allocution télévisée n'était pas feinte. Le président de la République, Andry Rajoelina, avait donné trois jours aux ministres pour engager des réformes économiques afin de limiter la flambée des prix. Manifestement, le chef de l'Etat et son Premier ministre ne sont pas satisfaits. Ce mercredi 12 août 2021, soit trois jours après son discours, l'annonce du remaniement ministériel est tombée. Le gouvernement est remercié. L'ensemble des ministres va changer écrit L'Express de Madagascar.

La consultation a débuté. Des nouveaux visages sont souhaités à l'Intérieur, aux Finances, à l'Industrie, au Commerce, aux Travaux publics et à l'Environnement. Des candidats ont été aperçus, mais la presse reste prudente sur les noms des prétendants. Trois anciens ministres, ciblés par les putschistes le 20 juillet 2021 pourraient changer de portefeuilles selon les indiscrétions recueillies par Midi-Madagasikara.

Un gouvernement de combat

 

"Sur proposition du Premier ministre, il (le président de la République) nomme les membres du gouvernement et met fin à leurs fonctions", les deux chefs de l’Exécutif ont pris conjointement, "la décision de mettre fin au mandat de tous les ministres à compter du mercredi 11 août 2021", ce communiqué, publié dans la presse malgache, officialise le début des grands chantiers. 

La priorité est donnée à la lutte contre la hausse des prix. Les ministres en charge de l'artisanat, du commerce, de l'industrie, des finances, des importations et des exportations, vont devoir coordonner leurs actions. De nouveaux visages devraient apparaître avec un ordre de mission précis à exécuter dans un temps donné. Comme leurs prédécesseurs, ils seront notés et les mauvais élèves seront remerciés. 

Concernant la Sécurité, le départ à la retraite du Général en charge du ministère de l'Intérieur était acté. Il va falloir trouver son remplaçant. Trois généraux ont été convoqués par le Premier ministre. Rien n'a filtré des entretiens. La décision sera prise par le Premier ministre et validée par le Président.