Madagascar : tentative d’assassinat contre le maire d’Antananarivo

terrorisme
Voiture du Maire de Tana Attentat nov 2022
Le maire de Tana et son passager sont sains et saufs ©Capture d'écran Madagascar-Tribune
Le maire de Tana a été pris pour cible par le passager d’un scooter. Le tireur a fait feu à plusieurs reprises sur le véhicule blindé du premier magistrat de la capitale. Une enquête a été confiée à la police criminelle. La classe politique a unanimement condamné cette tentative de meurtre.

Le maire de la capitale de Madagascar a été victime d’une tentative d’attentat, dimanche vers 8h30, alors qu’il se dirigeait vers la ville basse. Trois impacts de balles ont été relevés sur sa berline blanche.

Les assaillants, qui circulaient sur un scooter de couleur noir, avaient dissimulé leurs visages sous des casques intégraux. Naina Andriansitohaina circulait sur une piste qui passe non loin du Rova d’Ilafy et à proximité du panoramique d’Ambatobe, écrit L’Express de Madagascar.

Le blindage du tout-terrain a évité que le maire ou son passager (un ami) soient blessés. Le tireur a ouvert le feu à bout pourtant. Deux des balles ont abîmé la vitre latérale, mais ne sont pas parvenues à la traverser.

Attentat maire de Tana nov 2022
Le blindage, de l'imposante berline du maire, a résisté aux trois tirs à bout portant ©Capture d'écran Midi-Madagascar

La classe politique condamne cette tentative d’assassinat


Cet incident gravissime a été condamné par l’ensemble de la classe politique. Opposant et soutien ont exprimé leur indignation. Le conseiller municipal de l’opposition, Toavina Ralambomahay, condamne sans restriction : "Peu importe la divergence d’opinions ou de politique, la tentative de meurtre, ni la saisine de la justice dans des affaires, qui peuvent être réglées sur la table de discussion, sont des solutions", écrit Madagascar-Tribune.


Pour mémoire, la famille du maire de la capitale a déjà été prise pour cible. En 2017, son fils âgé alors de 14 ans, a avait été enlevé. Depuis et après cet épisode traumatisant, la sécurité avait été renforcée, nous apprend Midi-Madagascar.


Une enquête a été confiée au service de police. Le gouvernement a assuré que tous les moyens nécessaires seront mis en œuvre pour faire la lumière sur cette tentative d’assassinat.