Madagascar : trois braqueurs tués dans une grotte

braquage
Trois braqueurs tués 4 juillet 2022
Trois braqueurs, réfugiés dans une grotte, tués après des échanges de coups de feu avec les gendarmes ©Capture d'écran L'Express de Madagascar
Trois braqueurs qui avaient fait main basse sur 15 millions d'ariary, soit 3 600 €, ont été tués suite à des échanges de coups de feu avec des gendarmes. Les trois hommes avaient trouvé refuge dans une grotte de Sarobaratra Analavory. Deux complices sont parvenus à s'échapper.

Chaque semaine, la presse malgache se fait l'écho de vols avec violence, de rapts et de demandes de rançons. Il n'est pas rare que les auteurs de délits payent de leur vie, leurs exactions. Souvent des images d'exécutions de dizaines de corps dahalo, alignés sur le sol, font la une. 

En fin de semaine dernière, trois braqueurs ont été tués par les gendarmes en tentant de fuir.

Samedi, il est 6h30, cinq hommes armés de fusils débarquent chez le grossiste du marché local. Ils savent que l'homme vient de vendre aux forains. Sous la menace de leurs armes, il se font remettre la caisse.

Combien contenait-elle ? 18 millions d'ariary selon la victime. 

Trois morts et deux braqueurs en cavale

Les agresseurs partis à pied, le commerçant alerte les gendarmes. Très rapidement, les militaires sont sur les talons des braqueurs. Des échanges de coups de feu retentissent. Trois fuyards trouvent refuge dans la grotte de Sarobaratra Ifanja. Celle-ci deviendra leur tombe. 

La fusillade terminée, trois corps sont extraits de la caverne. Deux des cinq braqueurs sont parvenus à échapper à leurs poursuivants. Ont-ils emporté une partie du butin ? Possible.

Les enquêteurs ont récupéré sur place 15 millions 330 000 ariary précise L'Express de Madagascar, sur les 18 millions déclarés par le commerçant. 

Madagascar centre 4 juillet 2022
Centre de Madagascar Sarobaratra Analavory ©Capture d'écran Google Maps