Madagascar : une campagne de vaccination va être lancée, mais...

coronavirus
Vaccin accepté à Mada, mais sous condition 26 mars 2021
©Capture d'écran Madagascar-Tribune

Madagascar est l'un des derniers pays en Afrique à ne pas avoir lancé de campagne de vaccination contre la Covid. Jeudi, en fin de journée, le président et les membres de l'exécutif ont finalement donné leur accord. Reste à déterminer quels vaccins, les tester et discuter du prix ? 
 

6 décès et 196 tests positifs, les chiffres des dernières 24 heures, révèle Madagascar-Tribune. Des relevés qui confirment que cette deuxième vague virale ne faiblit pas. Le taux de létalité des personnes infectées n'a jamais été aussi élevé et chaque jour, depuis un mois, le nombre de tests positifs transmis par les laboratoires illustre la gravité de la crise sanitaire.

C'est dans ce contexte, que jeudi après-midi, le président et ses plus proches collaborateurs ont interrogé l'Académie nationale de médecine de Madagascar (ANAMEM). Les épidémiologistes et les chercheurs malgaches ont convaincu les dirigeants de la Grande île de recourir à la vaccination, cependant les services de Santé se réservent le choix du vaccin, et le ministre négociera son prix après avoir effectué des tests. Il est impensable de lancer une campagne de grande ampleur sans quelques garde-fous.

Efficacité contres les variants et logistique

 

Madagascar devrait adhérer au programme Covax, lancé par l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé), cependant le président de la République malgache, Andry Rajoelina, a soulevé plusieurs points qui méritent des réponses. Quel vaccin est efficace contre le variant sud-africain. Comment assurer sa conservation et son transport dans les lieux les plus reculés du pays ? 

L'AMANEM a d'ailleurs posé trois préalables au lancement d'une campagne : "Il faut identifier le ou les variant(s) qui sévissent dans le pays en testant 10% de la population. Installer une chaîne de froid permettant de lancer la vaccination en un temps record et identifier le ou les vaccins adaptés au(x) variant(s) présent(s) dans notre pays", écrit L'express de Madagascar

Le CVO est toujours conseillé

 

Le Covid-Organics, si souvent moqué, n'a pas disparu de la boîte à pharmacie de l'Etat malgache. Les participants à cette rencontre, à savoir le président Andry Rajoelina, le ministère de la Santé, le MESUPRES et l’Académie de médecine ont convenu de poursuivre l’utilisation du CVO et des gélules dans le protocole de traitement du Coronavirus, écrit Midi-Madagascar. Ce traitement élaboré à base d'artémisia, a, selon les responsables locaux, quelques vertus thérapeuthiques contre la Covid-19, mais il serait moins efficace contre le variant sud-africain. 

Reste à savoir si une campagne de vaccination est envisageable sur un territoire grand comme la France et la Belgique réunies. Les routes, en brousse, ne sont pas toujours carrossables. L'électricité n'est pas présente dans tous les bourgs et les villages. Cette réalité est incontournable quand on doit conserver un produit à des températures négatives, dans un pays tropical.