Maldives : l'ancien président arrêté pour détournement de fonds

faits divers
Arrestation d'Abdulla Yameen Maldives
©Capture d'écran NHK World
L'ex-homme fort de l'archipel des Seychelles a été inculpé en début de semaine pour blanchiment d'argent et détournement de fonds publics. Abdulla Yameen est suspecté d'avoir transféré un milliard de fonds gouvernementaux vers ses comptes bancaires.
L'ancien président des Maldives, Abdulla Yameen a été arrêté Malé en début de semaine. Il a été inculpé à la suite de son audition par les policiers pour son implication supposée dans une vaste affaire financière liée au développement touristique de l'archipel. 
Selon les premiers éléments révélés par la presse locale, l'ancien tout-puissant Président des Maldives aurait transféré vers ses propres comptes bancaires, 1 million de dollars provenant des comptes gouvernementaux. 
Il est également poursuivi pour subornation de témoin précise le site nhk.pr.jp.
 

Un ancien président très autoritaire 


Pour mémoire, Abdulla Yameen a présidé l'archipel des Maldives d'une main de fer de 2013 à septembre 2018. Il a tenté de conserver le pouvoir par tous les moyens. Les USA, l'Union européenne et l'Inde avaient dénoncé les dérives autoritaires du Président. Il y a 5 mois, contre toute attente, il avait perdu les élections présidentielles. Depuis, la justice épluche les différents contrats économiques que l'ancien homme fort avait souscrit au nom du pays. De nombreuses questions restent pour le moment en suspend.