Maldives : des fermes photovoltaïques sur l’océan

énergie
Ferme photovoltaïque dans le lagon septembre 2022
Des barges recouvertes de panneaux solaires ont fleuri aux abords des hôtels luxueux des Maldives. Une source d'électricité permanente non-polluante ©Capture d'écran Maldives-Indépendant
Une start-up autrichienne installe des fermes photovoltaïques sur l’océan pour alimenter les hôtels de luxe, installés sur des îles paradisiaques. Ces panneaux solaires sont conçus pour résister pendant 30 ans aux difficultés d’une telle implantation dans le milieu marin.

En 2009, le projet Swimsol voit le jour loin des plages de sable blanc des atolls des Maldives. Les jeunes scientifiques autrichiens ont une idée : installer des panneaux solaires sur l’océan. Si l’idée semble simple, sa réalisation est complexe.

Les barges et les panneaux doivent résister à la corrosion marine, à la houle, au vent, aux tempêtes et au courant…
S’ils parviennent à résoudre cette équation, alors le projet permettra de préserver l’environnement des îles. 

Cinq ans pour trouver les solutions


 En 2014, la première centrale "Solarsea" est installée. Elle va essuyer les plâtres. Les panneaux sont installés sur les toits de l’hôtel et sur quatre barges.
 
Les problèmes sont résolus un à un. Un biologiste marin est associé depuis sept ans aux différentes études pour répondre aux défis. Vaidotas Kirsys précise, sur le site redbull.com, que dès le début : "Le projet Swimsol a eu pour objectif de combattre le réchauffement climatique, mais aussi de ne plus dépendre des extrêmes variations de prix des carburants – qui peuvent avoir de lourdes conséquences sur la vie et l’économie de l’archipel."

En 2022, les buts fixés sont atteints. Swimsol est sollicité par des mégapoles du Sud-Est asiatique.