Maldives : les Français vaccinés sont les bienvenus

coronavirus
Maldives
©Capture d'écran Facebook

L'archipel des Maldives a rouvert ses frontières aux touristes vaccinés. Les Français sont attendus avec impatience. Les voyageurs russes et hindous sont déjà de retour. Pour rassurer les clients, une campagne de vaccination du personnel des hôtels est en cours.

Le président des Maldives, Ibrahim Mohamed Soilih, et son épouse, Fazna Ahmed ont montré l'exemple en étant les premiers candidats à la vaccination. Depuis, 20 161 personnes, pour l'essentiel des employés des hôtels et des restaurants ont été piqués. Cette campagne, qui est loin d'être bouclée, a permis de rouvrir 140 des 330 hôtels et maisons d'hôtes en activité dans l'archipel.

27 compagnies aériennes relient, en temps normal, les Maldives au reste du monde, écrit laquotidienne.fr. Celles-ci peuvent à nouveau se poser, mais faute de clients l'activité aéroportuaire est encore très anecdotique. 

Ce pays, constitué de 1 199 îles ou atoll, a longtemps été montré du doigt pour ses dérives religieuses. Le président élu en 2018 tente, non sans mal, de redorer le blason de son pays, mais les efforts déployés ne portent pas leurs fruits. La crise Covid a stoppé les premiers effets des campagnes de communication.

Le président des Maldives et son épouse, Ibrahim Mohamed Solih et Fazna Ahmed
©Capture d'écran laquotidienne.fr

Le passeport vaccinal s'impose lentement

 

Les pays comme les Maldives, dont l'économie repose pour une part importante sur le tourisme, n'imposent pas, mais demandent à ses clients d'être vaccinés. Avant de s'envoler, ils doivent remplir un formulaire de déclaration de santé et se soumettre à un test de dépistage moins de 96 heures avant de s'installer dans l'avion. Ils peuvent décoller vers les eaux turquoise des lagons des Maldives, si leur test est négatif et mieux s'ils sont vaccinés. 

Comme aux Seychelles, les étrangers vaccinés, avant de partir, échappent à la quarantaine, s'ils sont négatifs. Il n'est pas encore question de passeport vaccinal, mais doucement, au fil des publications mondiales, la volonté générale serait d'imposer la vaccination contre la Covid-19. Un frein à ce projet est cependant à prendre en compte. Le problème des variants et l'incertitude de l'efficacité vaccinale en fonction des mutations

Les scientifiques du monde entier sont mobilisés. En attendant de trouver la solution, les Maldives, les Seychelles tentent de relancer leur économie et vous invitent à rêver. 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live