Maurice : 11 nouveaux cas et confinement prolongé jusqu'au 31 mars, au moins

coronavirus
Désinfection à Curepipe île Maurice 24 mars 2021
©Capture d'écran Le Mauricien

11 nouveaux tests positifs et 210 cas toujours actifs ont incité l'exécutif de l'île Maurice à prolonger le confinement jusq'au 31 mars 2021. Cette décision délicate devrait permettre de circonscrire la seconde vague de Covid-19 qui touche l'île sœur depuis le début du mois. 

Chaque décision est contestée. Confinement, déconfinement ; fermeture, ouverture des frontières et utilisation ou non de l'AstraZeneca sont discutés au sommet de l'Etat. À l'île Maurice comme dans autres pays, les dirigeants doivent faire des choix. Le temps validera ou non leurs décisions. La lutte contre cette pandémie est collective, mais également individuelle, chacun fait au mieux et parfois au pire, sans le savoir.

Mercredi, le gouvernement mauricien a annoncé que le confinement serait prolongé jusqu'au 31 mars 2021 à 20h précise Défimédia. Onze tests positifs ont été détectés en 24 heures et 210 personnes sont toujours traitées. Cette réalité a pesé dans la prolongation. L'île sœur souffre sanitairement et économiquement de cette crise sans précédent. Les finances ne sont pas extensibles et ce ralentissement aura des répercussions dans l'avenir, sur l'emploi, le financement de projets et la vie des citoyens.

Nettoyage à Curepipe et dépistage massif à Vacoas

 

Deux des trois clusters identifiés sur l'île Maurice étaient au centre des attentions des autorités sanitaires, ce mercredi 24 mars 2021. 

Un dépistage massif a été organisé à Vacoas. C'est de cette localité que serait partie la seconde vague épidémique. Selon les investigations des services de Santé, 8 personnes porteuses du virus ont participé à une séance de prière à Forest-Side précise L'Express de Maurice. Cette réunion date du 28 février. Le couple à l'origine de cette réunion a découvert qu'il était porteur du virus vingt jours plus tard. L'une des victimes est un marchand de légumes. Les responsables du "contact tracing" tentent de retrouver toutes les personnes susceptibles d'avoir été contaminées. 

Curepipe, autre localité totalement bouclée lors de ce second confinement, a procédé à une vaste opération de désinfection des endroits stratégiques. Le maire de cette ville, Hans Marguerite, a précisé qu'un marquage au sol va être installé dans le marché pour limiter les risques de transmission lors de sa réouverture, note Le Mauricien.