Maurice : 42 morts de la Covid, dont 22 vaccinés, les écoles restent ouvertes

santé
Ecoles ouvertes novembre 2021
©Capture d'écran L'Express de Maurice
L'île Maurice est confrontée depuis la mi-octobre à une multiplication de cas Covid positifs et une explosion des décès. 42 morts, dont 22 vaccinés en quelques jours dus au variant Delta qui se diffuse dans la population. La fermeture des écoles, étudiée lundi, est repoussée, pour l'instant.

Les cas Covid explosent à nouveau à l'île Maurice. Ces derniers jours, les services de santé ont enregistré 42 décès liés au virus. 22 des victimes étaient "complètement" vaccinées. Au début du mois, les autorités invitaient les Mauriciens à recevoir une troisième dose. Cette invitation n'a pas eu l'écho escompté. Les citoyens de l'île sœur, comme les autres, s'interrogent sur l'efficacité de la vaccination. Une dose, deux, désormais trois en moins de deux ans et une protection qui s'évapore en six mois...

Le Dr Vasantrao Gujadhur, l'ancien directeur des services de santé, avait prévu, dès le mois d'octobre, cette flambée épidémique. Ce mardi matin, sur le site de L'Express de Maurice, il préconise un retour aux mesures drastiques : "Les seules solutions, si le confinement, c’est du passé pour le ministre de la Santé, c’est d’instaurer un couvre-feu le soir de 19 heures jusqu’au matin, mais en incluant des restrictions dans la journée. On ne peut laisser mourir des gens d’autant qu’il n’y a aucun traitement et aucune prise en charge ni en auto-isolement ni à ENT".

Les écoles restent ouvertes

 

Comme prévu, ce lundi 8 novembre 2021, les autorités éducatives et politiques ont étudié la fermeture des établissements scolaires. Pour l'instant, ils ont repoussé la décision. Ils attendent les prochains chiffres du ministère de la Santé. Le variant Delta se répand très vite dans la population. Le souci pour les autorités est de concilier protection et relance économique. Comment maintenir l'accueil des touristes, l'ouverture des frontières, prendre des mesures restrictives de circulation, fermer les écoles et instaurer un couvre-feux, sans dégrader l'image de l'île Maurice aux yeux des vacanciers éventuels ? 

Les enseignants mauriciens, qui ont pour seule préoccupation leurs élèves, se sont montrés rassurants vis-à-vis des parents. Si les écoles doivent fermer. Les cours continueront en distanciel. La question pour les mères célibataires et les couples qui travaillent : comment faire garder leurs marmailles ? Écrit Le Mauricien.