Maurice : Air Belgium repousse son arrivée à 2021 et les touristes se font attendre

économie
Ile Maurice
©Francetvinfo
La relance économique espérée par l'île Maurice grâce à la reprise des vols commerciaux, n'est pas encore au rendez-vous. Les principaux freins, selon Air Belgium, sont la quarantaine payante et les tests imposés aux voyageurs. La compagnie vient de reporter son arrivée sur l'île soeur à mars 2021.
La compagnie aérienne Air Belgium devait se poser à Maurice ce samedi 17 octobre 2020, mais la direction du transporteur a annoncé qu'elle renonçait et reportait ce projet à mars 2021. Dans un courrier, le transporteur belge précise que la quarantaine obligatoire et les tests payants ont eu raison de sa volonté : "Suite à nos échanges avec les autorités, des mesures similaires, aussi drastiques et prohibitives, seront appliquées à tous les touristes"... "Ces restrictions rendent le déplacement de nos voyageurs extrêmement difficile, si ce n'est impossible," souligne la direction d’Air Belgium.

Après avoir longuement étudié la faisabilité, les correspondants du plat pays ont conclu qu'ils devaient repousser la desserte de cette destination de rêve : "Nous n’avons eu d’autres choix que d’accepter les circonstances, tout comme beaucoup d’autres compagnies aériennes, et de repousser le début de nos vols vers Maurice au 30 mars 2021", écrit Ile Maurice-Tourisme reprenant, citant la lettre d'Air Belgium.
 

Le secteur touristique à bout de souffle


Cette décision d'Air Belgium intervient 14 jours après la reprise des vols commerciaux. L'afflux des passagers sur le tarmac de l'aéroport international Sir-Seewoosagur-Ramgoolam permettait d'espérer une reprise économique du tourisme dans les hôtels de l'île sœur, mais manifestement les règles sanitaires très strictes qui sont imposées aux voyageurs étrangers ont eu raison de leur désir de vacances sous les tropiques. De plus ces derniers jours, l'Europe est confrontée à une explosion du nombre de cas positifs qui l'oblige une nouvelle fois à restreindre la liberté de circuler.  

La reprise économique se fait attendre. Les Hôteliers, restaurateurs comme toutes les sociétés liées à ce secteur d'activité sont en souffrance. Cinq jours après l'annonce de la réouverture de ses vols commerciaux, les autorités mauriciennes notaient que la grande majorité des candidats au voyage étaient soit des Mauriciens voulant rentrer ou des étrangers détenteurs de permis de résidence comme l'écrivait L'Express de Maurice dès le 27 septembre 2020

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live