Maurice : le capitaine du remorqueur est toujours porté disparu

disparition
Naufrage du remorqueur Sir-Gaëtan 3 septembre 2020
©Capture d'écran Channel-News
Trois corps sans vie, des quatre marins disparus du remorqueur, ont été repêchés depuis lundi. Le capitaine est, lui, toujours introuvable. Le bilan du naufrage du Sir-Gaëtan est désormais de trois morts, un disparu et quatre blessés. Une tragédie évitable, selon les derniers éléments de l'enquête. 
Le principe d'un accident est son imprévisibilité. Cependant, au fil des décennies, l'homme a appris de ses erreurs et a élaboré des stratégies pour limiter ce facteur aléatoire. Les prévisions météorologiques sont des gardes fous, parfois erronées, qui permettent d'éviter de s'engager dans des excursions en montagne ou des sorties en mer qui pourraient être dangereuse, quand le temps se dégrade.

Lundi 31 août 2020, la station météo des Vacoas à l'île Maurice a émis un avis de forte houle pour la zone côtière Sud-Est. Dans son bulletin, il était clairement déconseillé de sortir en mer, des vagues de 3 mètres, en moyenne, étaient annoncées. L'Express de Maurice a demandé une copie du bulletin officiel afin de confirmer les prévisions de la soirée. 
 

Pourquoi ramener la barge à Port-Louis en urgence ?

Barge "l'ami Constant" à l'île Maurice Naufrage du remorqueur août 2020
©Capture d'écran Défimédia

Il apparaît, également, que l'équipage du remorqueur Sir-Gaëtan avait soulevé quelques réserves quant à l'opportunité de tracter la barge, ce 31 août 2020. Les conditions de mer s'annonçaient extrêmes pour leur bateau comme le souligne Défimédia. Les remorqueurs sont puissants et peuvent naviguer dans des conditions difficiles, mais tracter un corps mort diminue la capacité de manœuvre du tracteur. D'ailleurs, dès mardi, Alain Malherbe, agent et spécialiste du commerce maritime, s'interrogeait sur le bien-fondé de l'opération. 

Le groupe Taylor-Smith, à qui appartient la barge "L'Ami Constant", ne s'est pas exprimé sur les circonstances de l'accident. Il déplore la tragédie et signale simplement que sa barge n'était pas motorisée. Elle servait de "poubelle" flottante et de plate-forme pour les pompes qui récupéraient les hydrocarbures encore présents dans la poupe. 
 

Une plainte a été déposée pour homicide involontaire

Le naufrage du Wakashio et la tragédie du "Sir-Gaëtan" viennent de plonger l'île Maurice dans une crise profonde. Les politiques ont du mal à se faire entendre et la marche citoyenne qui a uni des milliers de Mauriciens dans les rues de Port-Louis, ce samedi 29 août 2020, illustre la fracture entre l'exécutif et les citoyens. 

Bruneau Laurette, inconnu il y a deux semaines, est désormais une voix qui compte dans le paysage politique de l'île sœur. L'homme à l'origine de la manifestation qui a réuni des milliers de personnes le week-end dernier, s'est rendu dans les locaux du Central Criminal Investigation Departement (CCID) pour porter plainte contre 16 administratifs. Ils estiment que : "le Port Master, le directeur du Shipping et leurs subordonnés sont responsables du naufrage du bateau", précise L'Express de Maurice.  


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live