Maurice célèbre le 184ème anniversaire de l'abolition de l'esclavage

océan indien
JIOI drapeau Maurice
©DR
Jour de fête placé sous le signe de la mémoire aujourd'hui dans l'île soeur
Jour férié aujourd’hui vendredi chez nos voisins mauriciens. Ils célèbrent le 184° anniversaire de l’abolition de l’esclavage proclamée par les britanniques en 1835, bien avant la Réunion. La traite elle s’était arrêtée en 1833.

Cet anniversaire a lieu en présence du président Mozambicain au Morne, à la pointe sud-ouest de Maurice. Le Morne haut lieu du marronnage à Maurice classé au patrimoine mondial de l’Unesco .

Ce sont les hollandais qui ont introduit l’esclavage à Maurice au XVI° siècle.Comme à la Réunion, ils travaillaient principalement dans les plantations de canne à sucre, de café et d’épices.

66 000 esclaves sur l'ïle de France

Au moment de l’abolition de l’esclavage, l’île de France à l’époque, comptait  plus de 66 000 esclaves. Plus de la moitié étaient des domestiques. Comme à la Réunion, les grands propriétaires au nombre de 118 ont été indemnisés pour la perte de leur population servile. Argent réinvesti dans la construction d’usines sucrières qui augmentent sur l’île.

La nouvelle de l’abolition n’est pas accueillie avec joie par les anciens esclaves, obligés de travailler de nouveau chez leurs anciens propriétaires pendant leur période d’apprentissage, sans être payés. Cela dure jusqu’en 1839, car les britanniques avaient mis en place l’apprentissage pour que les hommes et femmes libres de la possession britannique puissent apprendre leur rôle de citoyens.

L’esclavagisme laissera place à l’engagisme, avec l’arrivée de  plusieurs milliers d’indiens sur place ; ils vont reprendre le chemin des plantations, permettant à l’île Maurice de devenir prospère.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live