Maurice : des couacs pour la reprise du trafic aéroportuaire

océan indien
Avion sur le tarmac de Plaisance
©Capture d'écran Maurice Actu
La réouverture de l'aéroport à Maurice a donné lieu à quelques couacs. Rien d'extraordinaire pour la docteure Catherine Gaud, du pôle de gestion de la pandémie. Selon les internautes, des passagers ont échappé au protocole sanitaire et deux, finalement positifs, sont aujourd'hui hospitalisés. 
La gestion des passagers débarquant à l'aéroport international Sir-Seewoosagur-Ramgoolam a donné lieu à quelques ratés. Selon les réseaux sociaux, un nombre important des 283 passagers arrivés par le vol en provenance de Dubaï n'ont pas été pris en charge à leur sortie de l'aéroport pour être acheminé vers les résidences dédiées à l'attente en quarantaine. Plusieurs d'entre eux ont été pris en charge par des sous-traitants, faute de transport dédié. Ils attendaient sur le trottoir avec leurs valises et ont décidé de se débrouiller. 

Le souci est illustré par ces deux hommes, âgés de 41 et 49 ans, positifs à la covid-19. Ils sont depuis hospitalisés. 
Les responsables du pôle de gestion de la crise sanitaire à l'île Maurice ont tenu à minimiser les conséquences de cet incident. Pour la docteure Gaud, les images partagées sur les réseaux sociaux ne sont pas choquantes, en revanche, les commentaires laissent à désirer pour l'infectiologue note Défimédia

Des Mauriciens attendent toujours d'être rapatriés


Cet incident, qui espérons-le pour nos voisins, n'aura pas de conséquence sanitaire, est l'objet d'une enquête afin de comprendre exactement la nature du problème et d'y remédier très rapidement. Les vols commerciaux ont repris. Ils sont indispensables à la survie économique de l'île sœur. 

Le second problème concerne les Mauriciens bloqués loin de chez eux. Certains sont en possession d'un billet d'avion, mais ils attendent depuis 5 jours d'être enfin rapatriés comme l'explique Kismawtee Gokhool, 69 ans, domiciliée à Camp de Masque Pavé, qui attend de s'envoler en Angleterre : "Mon billet d’avion a été annulé 5 fois. Je reçois qu’une pension et j’ai des problèmes de santé. Je veux rentrer dans mon pays, je ne veux pas rester ici. Je ne peux pas payer autant d’argent pour les frais de quarantaine avec ma pension. Qu’est-ce que le gouvernement fait ? Il doit savoir quoi faire de tous ces gens qui sont bloqués à l’étranger et qui ne peuvent pas rentrer", écrit Radio One
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live