réunion
info locale

Maurice : dissolution du parlement en fin de semaine

océan indien
Parlement de l'île Maurice
©e-conseil-assist-office-management.com
Avant la fin de l'année, les Mauriciens seront appelés à renouveler le Parlement. La dissolution va être annoncée à la fin de la semaine, voire au début de la semaine prochaine. Les électeurs seront appelés à voter fin novembre ou début décembre 2019.
Les leaders des partis politiques de l'île Maurice sont entrés en campagne. Chaque intervention du Premier ministre, Pravind Jugnauth est désormais l'objet d'analyses et de critiques. Mardi 1er octobre 2019, le chef du gouvernement a annoncé l'augmentation de la pension vieillesse. Elle devrait être revalorisée et passée à 13 500 roupies mauriciennes, mais en 2024. 

Les journalistes de l'Express de Maurice notent que la majorité compte sur le lancement du métro, de la revalorisation future des retraites, la succession des inaugurations et la rénovation de nombreuses routes pour obtenir la majorité au parlement.
 

L'affaire des coffres-forts retrouvés chez Navin Ramgoolam


L'opposition est dans les starting-blocks, mais l'affaire des coffres-forts qui ont été retrouvés chez Navim Ramgoolam est encombrante. Ce dossier est d'ailleurs l'une des armes dont souhaite se servir la majorité. 

Plusieurs candidats espèrent que les élections seront organisées avant que l'avocat du leader du parti Travailliste obtienne de la justice un "ruling" : en gros, l'élimination du dossier, des accusations dont les dates sont incertaines voir inexistantes. 

Cette démarche a des chances d'aboutir, d'où l'empressement des militants du Soleil à organiser le scrutin le 15 novembre, jour de la décision du juge, où juste après.
 

Des élections législatives organisées avant la fin de l'année


La législation mauricienne donne un délai de 30 à 150 jours au président de la République de l'île Maurice pour organiser la tenue d'élections générales.

Si l'on suit les prévisions des journaux de l'île sœur les élections législatives mauriciennes seront organisées au plus tôt, le 15 novembre et avant la fin du mois de décembre 2019. Les électeurs et les observateurs seront fixés, à priori, avant la fin du mois. 
Publicité