Maurice : fermeture surprise de Palmar limitée, les 1 300 salariés manifestent

social
Manifestation fermeture de Palmar limitée février 2019
©Capture d'écran Le Mauricien
Les 1 300 employés de Palmar limitée, usine de confection de l'île Maurice, se retrouvent à la rue. Ils ont manifesté, ce vendredi matin, pour dénoncer le manque de considération dont ils sont victimes. Alors qu'ils venaient prendre leurs postes, ils ont trouvé les portes fermées et cadenassées. 
C'est d'une violence inouïe ! Ce vendredi 22 février 2019, les 1 300 employés de l'usine Palmar limitée ont découvert que les portes étaient fermées et cadenassées, avec des gros chiens dans la cour écrit lemauricien.com

Les travailleurs ont immédiatement improvisé une manifestation en bloquant la route. La gorge serrée, les employés ont expliqué qu'ils avaient été informés des difficultés financières de l'entreprise. Ils avaient été officiellement prévenus de cette fermeture, mais elle devait avoir lieu début mars 2019. Là, ils découvrent qu'ils ne peuvent plus rentrer et ne seront peut-être pas payés. Ils ont encore des affaires personnelles à l'intérieur précise lexpress.mu.
 

Quel avenir pour les 1 300 salariés ?

Le propriétaire de l'usine a tenté vainement de sauver son entreprise. Il avait investi, personnellement, plus de 500 millions de roupies mauriciennes, mais cela n'a pas permis de relancer l'activité. Il aurait fallu que Palmar Ltée engrange 50 millions de roupies par mois, mais le chiffre d'affaires mensuel n'a jamais dépassé les 30 millions de roupies.

Aujourd'hui, l'avenir des 1 300 travailleurs est incertain. Le contexte économique est défavorable. Pas certain que les employés puissent être réembauché et encore moins de voir un repreneur faire une offre.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live