Maurice : le ministre du Commerce convoqué par la police

politique
Swamynaden, ministre du Commerce de Maurice, convoqué aux Casernes 10 février 2021
©Capture d'écran Défimédia (illustration)

Ce mercredi 10 février 2021, le ministre du Commerce mauricien, Yogida Sawmynaden, est convoqué aux Casernes centrales pour être entendu par les policiers au sujet de l'emploi fictif de Simla Kistnen. Ils ont épluché les comptes de la plaignante et du suspect. À qui ont été versés les salaires ?

L'étau se resserre autour du ministre du Commerce de l'île Maurice. Yogida Sawmynaden est convoqué au Central Criminal Investigation Department (CCID), ce mercredi 10 février 2021 en fin de matinée. Après plusieurs comparutions devant la justice pour déterminer, si une enquête devait être ouverte concernant les accusations d'emploi fictif, le dossier a été transmis aux inspecteurs des Casernes centrales par le juge. 

Il va être entendu sur l'emploi de Simla Kistnen et le salaire de 15 000 roupies mensuelles qu'il lui aurait versé. Cette fois, l'élu ne sera pas auditionné sur la forme de l'affaire, mais sur le fond. La partie adverse a transmis des pièces à l'accusation, de plus, les inspecteurs se sont intéressés aux comptes des deux parties avant d'entendre le suspect précise Le Mauricien

Il est possible que le mis en cause soit poursuivi pour emploi fictif, détournement de fonds et fausse déclaration à l'issue de cette journée.

Mardi, le ministre a participé à une réunion du groupe parlementaire

 

 "Tous nos parlementaires étaient présents aujourd’hui. Le travail continue. Nou in revini pou fer le pwin ek exprime nou solidarite", a déclaré l’Attorney General et ministre de l’Agro-industrie à la presse écrit Défimedia, ce qui inclus, de facto, le ministre du Commerce, Yogida Sawmynaden.

La période est clairement tendue au sein de l'exécutif de l'île sœur. Cette réunion de groupe avait pour but de faire le point avec les députés sur leurs intentions futures. En clair, d'autres membres de la majorité ont-ils l'intention de suivre Nando Boha et de démissionner ? "C’est la raison pour laquelle nous avons participé à cette réunion pour démontrer notre solidarité", a précisé Maneesh Gobin, à sa sortie du Bureau du Premier ministre (PMO), ce mardi 9 février 2021.

Aucun des élus présents n'a fait le moindre commentaire sur la convocation par la police de leur collègue, ce mercredi matin.