Maurice : le nombre de décès de la Covid serait minimisé par le gouvernement

santé
Illustration ENT hospital île Maurice
©Capture d'écran Défimédia (Archives)
La mortalité, liée à la Covid, a augmenté depuis le début du mois de septembre. Dans quelle proportion ? L'exécutif a-t-il tenté de minimiser les chiffres ? Les services funéraires ont enregistré une hausse de leur activité. L'entête de l'ENT hospital (traitement Covid) est sur les avis de décès.

Les pompes-funêbres de l'île Maurice constatent une augmentation importante de l'activité depuis le début du mois de septembre 2021. Avant de prendre en charge les obsèques, les services funéraires, de l'île sœur, sont tenus de se conformer aux règles sanitaires imposées par la cause de la mort. L'avis de décès est donc essentiel ! Sans ce document, comment protéger le personnel et les proches du défunt ? 

Ce dernier point pose question. Les professionnels constate un nombre inhabituel de papier venant de l'ENT hospital. Ces derniers jours, les circonstances de la mort ne sont pas mentionnées. Le hasard ?

L'éventualité ne peut être écartée.

Reste que l'ENT est le centre hospitalier qui prend en charge les malades Covid de l'île. L'Express de Maurice s'interroge, logiquement, sur l'écart entre les chiffres annoncés, ce mardi, par le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal, et le site Worldometers, qui recueille les datas des hôpitaux transmis de la majorité des pays dans le monde.

Courbe Covid Worldometers à l'île Maurice 24 septembre 2021
©Capture d'écran Worldometers

Morts du Virus ou de comorbidités ?

 

Depuis le début de cette crise mondiale, le ministère de la Santé de l'île Maurice fait une distinction entre les patients décédés uniquement de la Covid et les personnes hospitalisées qui souffraient de comorbidités. Ces derniers n'entrent pas dans le décompte global.

Sur ce point les analyses divergent. Pour certains spécialistes, c'est normal, pour d'autres non et pour un troisième groupe de statisticiens, tous les pays devraient fournir des tableaux permettant de savoir la proportion réelle entre les personnes victimes du virus et de celles, déjà malades, pour lesquelles il a été un élément nocif de plus. 

Ce choix des exécutifs, est considéré comme une absence, délibérée, de transparence. Dans un cas, elle entraîne une diminution des chiffres, dans l'autre une augmentation...

Navin Ramgoolam est guéri

L'ancien Premier ministre de l'île Maurice, Navin Ramgoolam, positif Covid, a été transporté par avion médical de l'île Maurice en Inde, le 9 septembre 2021, pour être hospitalisé. Un peu plus d'une semaine son admission au All India Institute of Medical Sciences (AIIMS) de New Delhi, l'homme d'Etat, âgé de 74 ans, a été testé négatif. Il est en observation dans une salle privée écrit Défimédia. Il devrait revenir à Maurice très prochainement.