Maurice : le pompage des 130 tonnes de gasoil a commencé

pêche
bateau de peche chinois ile maurice 070321
©Aurelio Prudence - Lexpress.mu

Les opérations de pompage des 130 tonnes de fuel encore renfermées dans les réservoirs du Lu Rong Yu 588 ont débuté, mercredi. En fin de journée, 12 tonnes de carburant avaient été hélitreuillées. Ce délestage permettra d'alléger le navire afin de l'extraire de son piège de corail.

L'accident s'est produit, ce dimanche 7 mars 2021, en fin d'après-midi sur la barrière de corail de Pointe-aux-Sables, au Nord-Ouest de l'île Maurice. En début de nuit, les 16 membres de l'équipage ont été hélitreuillés et transportés vers le commissariat central. Ils sont en quarantaine et seront interrogés plus tard par les inspecteurs de police en charge de ce dossier. Sans attendre de déterminer les responsabilités, des opérations de pompage ont été organisées. 

Elles ont débuté ce mercredi 10 mars 2021. Pas de confinement pour les ouvriers chargés de récupérer les 130 tonnes qui sont enfermées dans les réservoirs. L'urgence est absolue ! Une nouvelle marée noire serait désastreuse pour l'environnement, les petits pêcheurs, mais aussi pour l'exécutif. Mercredi soir, 12 tonnes de carburant ont été pompées des cuves et hélitreuillées sur la terre ferme pour être conditionnées, dès hier. L'objectif est d'éviter une catastrophe écologique et permettre le remorquage du bateau de 45 mètres de long écrit Le Mauricien.

L'exécutif mauricien dans l'oeil du cyclone

 

Le confinement décrété, mardi soir, par le Premier ministre de l'île Maurice ne masque pas les nombreuses difficultés qui s'accumulent dans l'île soeur. La Covid-19 est le problème majeur ! Il a engendré des difficutés sanitaires, économiques, relationelles, psychologiques, voire psychiatriques. De nombreux gouvernements ont du mal à gérer les tensions générées par les restrictions des libertés. 

Que dire quand des difficultés inattendues viennent assombrir le tableau ? Après le naufrage du Wakashio, vraquier japonnais, en juillet 2020 et la marée noire qui a noirci les plages de la Pointe-d'Esny, l'affaire Kistnen et la démission du ministre du Commerce en début d'année 2021, voici qu'un bateau de pêche chinois vient s'échouer sur la barrière de corail de Pointe-aux-Sables.

L'urgence absolue pour le gouvernement et surtout, pour l'environnement, est d'éviter une nouvelle catastrophe écologique. Ces opérations se déroulent sans témoin, mais la moindre erreur serait inévitablement imputée au Premier ministre. 

La plage de Pointe-aux-Sables est interdite au public, Une décision sans incidence, compte-tenu du confinement, mais espérons que les Mauriciens y auront accès le 26 mars 2021, lendemain du lockdown.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live