Maurice : les huit bébés positifs Covid se portent bien

santé
Oiseau de Paradis refuge pour nourrissons île Maurice septembre 2021
©Capture d'écran Mauriceactu
Huit bébés et sept membres du personnel, du centre d'accueil des petits enfants en danger, ont été testés positifs à la Covid-19, lundi. Deux nourrissons ont été transportés au centre de traitement de l'hôpital ENT. Dès mardi, les nouvelles étaient rassurantes. Tout le monde va bien.

La situation étant très tendue ces derniers jours sur l'île Maurice, la traque au virus s'amplifie. En début de semaine, les nourrissons et le personnel du centre d'accueil l'Oiseau du Paradis à Cap-Malheureux ont été testés. Huit bébés d'un dortoir et 7 membres du personnel étaient positifs, écrivait, ce mardi, Le Mauricien. Deux des bambins ont été admis au centre de traitement du New ENT Hospital, les six autres sont restés en observation au sein de la structure. Les adultes, positifs, ont été invités à observer une quarantaine. 

Ces mesures, appliquées depuis un an et demi, sont entrées dans les mœurs. La très bonne nouvelle, nous apprend Defimedia, est que mardi soir, tout le monde se portait bien..

Toutes les crèches et garderies sous surveillance

 

Prise de températures et désinfections des mains des chérubins à l'entrée de l'école. Interdiction aux parents de franchir le seuil de l'établissement. Masque obligatoire dans les classes du primaire uniquement. Désinfection systématique de toutes les salles, des tables, des chaises et des berceaux en fin de journée. 

Le Nid, crèche et école primaire, se plie en quatre pour respecter les consignes sanitaires. Cependant, comment imposer un masque ou une distanciation sanitaire à un enfant en bas âge ? La directrice a expliqué à Ion News, les exigences et les limites du protocole : "Avec les petits enfants, il est un peu difficile d’expliquer la distanciation sociale. Toutefois, nous parvenons à le faire. Les élèves de pré-primaire ne mettent pas leur masque dans les classes quelques fois, mais dès qu’ils voyagent dans les vans, ils savent bien qu’ils doivent mettre leur masque correctement. Ils sont conscients qu’il faut maintenir les précautions sanitaires".